Sélectionner une page

Installer une climatisation en appartement : 5 points à vérifier

Publié le 1 février 2021

Le soleil donne de l’or intelligent mais aussi de la chaleur, beaucoup de chaleur en été. Pour soulager ce passage estival, vous pouvez tout à fait installer une climatisation d’appartement. A vous air frais et nuit calme, protégé que vous serez de la canicule. Attention cependant de procéder dans les règles de l’art pour installer votre climatisation en appartement car les règles y sont plus nombreuses et plus contraignantes.

Consultez d’abord le règlement de copropriété

Avant toute démarche, si vous êtes propriétaire, vous devez lire votre règlement de copropriété. Dans l’absolu, un propriétaire peut tout à fait installer une clim sur son balcon sauf mention contraire.

Selon la loi du 10 juillet 1965, les balcons ne sont pas des parties communes. Toutefois, il est possible que la copropriété les considère comme tel. Ce sera alors stipulé dans le règlement de copropriété.

Si l’installation d’une unité extérieure est autorisée par le règlement de copropriété, il sera peut-être toutefois spécifié un certain nombre d’exigences à respecter concernant :

Vous pouvez le cas échéant proposer aux copropriétaires de masquer l’unité extérieure de climatisation avec un cache climatiseur extérieur qui en réduit la nuisance visuelle.

Si votre balcon est une partie commune, vous devrez obtenir une autorisation de l’assemblée générale des copropriétaires.

Il en va de même pour une terrasse ou une façade d’immeuble avec une subtilité : si le climatiseur que vous voulez installer ne nécessite aucun percement de cloison, vous n’avez aucune autorisation à demander. Par contre, si il faut une fixation sur un mur extérieur de l’immeuble vous devez obtenir l’accord de l’AG.

Pour obtenir l’accord formel des copropriétaires, il faut envoyer un courrier en recommandé avec accusé de réception au syndic en lui demandant d’inscrire cette question à l’ordre du jour de la prochaine assemblée générale.

Vous joindrez les documents utiles :

  • description de l’endroit ou sera placée l’unité extérieure
  • niveau sonore du compresseur à plein régime
  • dimensions de l’appareil

Pour obtenir l’autorisation, le vote doit être adopté double majorité, c’est-à-dire la majorité des copropriétaires représentant au moins les 2/3 des voix. Le taux d’absentéisme en assemblée générale est bien souvent la grande difficulté pour obtenir ce type d’accord.

Les frais des travaux sont à la charge du copropriétaire.

Il peut s’agir d’une autorisation rétroactive. Par contre, en cas d’installation du climatiseur sans autorisation préalable de l’assemblée générale, le syndicat des copropriétaires peut en demander le démontage devant les tribunaux pendant un délai de 10 ans.

Attention au Plan Local d’Urbanisme

Pour installer une climatisation en façade d’immeuble, vous devrez d’abord contacter le service d’urbanisme de la mairie pour vérifier que le PLU (Plan Local d’Urbanisme) de la ville l’autorise. Par souci d’harmonisation, certains quartiers à proximité des monuments historiques sont strictement réglementés en ce qui concerne leur apparence extérieure.

Si le PLU stipule qu’il est interdit d’installer une clim en façade, la seule solution sera d’installer un climatiseur sans unité extérieure.

Installer une clim sur une façade d'époque
Installer un climatiseur sur une façade d’immeuble ancien : attention au PLU

Locataire de votre appartement : quelles contraintes ?

Lorsqu’on est locataire, l’installation d’une climatisation requiert l’accord préalable écrit du propriétaire bailleur, car elle modifie le bâti.

S’il autorise la pose de la climatisation en appartement, il devra ensuite obtenir les autorisations nécessaires auprès de la copropriété.

Si le locataire a effectué l’installation, il pourra repartir avec les appareils tout en remettant l’appartement en état et en conformité avec l’état des lieu de rentrée.

Simplifiez-vous les démarches avec un climatiseur sans unité extérieure

Si vous ne parvenez pas à obtenir l’accord des autres copropriétaires pour l’installation de l’unité extérieure de votre climatisation d’appartement, vous pouvez opter pour un climatiseur sans unité extérieure, on parle aussi de climatiseur monobloc.

L’unité intérieure et l’unité extérieure sont regroupées en un seul et même bloc moins volumineux. Il n’y a donc aucun élément en porte-à-faux sur la façade ni en débord sur votre balcon.

Mais attention, un climatiseur monobloc a tout de même besoin d’une bouche d’extraction de l’air chaud à l’extérieur de l’appartement pour laquelle il faudra aussi obtenir l’aval des copropriétaires pour le percement de deux orifices de 16 cm de diamètre.

La climatisation mobile en appartement : plus de liberté mais plus de bruit

La climatisation mobile est une solution plus accessible, moins chère et plus facile à installer. SI la perspective de négocier avec les copropriétaires ne vous emballe pas, c’est la seule possibilité qu’il vous reste.

C’est une solution envisageable pour climatiser une petite pièce de vie. Comptez une clim de 2,5 Kw pour une pièce de 20 m2. Si vous prévoyez d’utiliser votre climatiseur de manière occasionnelle, vous pouvez tout de même choisir un modèle mobile tout en sachant que ce sont des appareils bruyants, donc difficile à utiliser pendant la nuit.

Le prix d’une clim mobile débute à 500€ environ, et vous pouvez l’acquérir dans n’importe quel magasin de bricolage. Vous devrez toutefois faire face à une déperdition de fraicheur car il faudra fixer le tuyau d’évacuation à la fenêtre entrebâillée.

Refroidir votre appartement en été

Avant de recourir à une climatisation, vous pouvez essayer d’utiliser d’autres moyens pour rafraichir votre appartement.

Vous pouvez par exemple recourir à un puit canadien, qui fonctionne par un système de tuyaux souterrains grâce à l’inertie du sol pour réguler naturellement la température intérieure.

Vous pouvez aussi équiper votre balcon ou terrasse d’une pergola naturelle ou domotique pour ombrager votre terrasse (la pergola baisse ou monte selon le rayonnement solaire ou l’heure de la journée).

SI vous êtes sous les toits et que vous cuisez en été, il est probablement nécessaire de procéder à une meilleur isolation thermique qui sera également bénéfique en hiver. Les aides de l’Etats sont nombreuses c’est une opportunité à saisir.

Climatisation d’appartement : combien ça coute ?

Le prix d’une clim dépend du modèle envisagé. La pose en en appartement et sa mise en route – qui doit être effectuée par un professionnel ne serait-ce que pour parer à l’éventualité d’une chute si la pose se fait en façade d’immeuble – n’est pas foncièrement plus chère qu’en maison.

Un climatiseurs monoblocs fixes démarre à partir de 400 €.
Un climatiseur split oscille entre 1 000 et 3 000 €.
Un climatiseurs split mobile coûte entre 900 et 1 500 €.

La performance des modèles est aussi à prendre en compte grâce à deux indices de performances énergétique ;

  • le SCOP, qui indique la performance saisonnière en mode chaud
  • le SEER, qui indique la performance saisonnière en mode froid.

A découvrir également