Sélectionner une page

Climatisation air air : 10 questions à se poser avant de choisir

Publié le 30 juin 2021

La climatisation air-air est en fait une pompe à chaleur air-air. Cela signifie qu’elle peut produire du froid en été mais aussi de la chaleur en hiver tout en étant très performante.

Une climatisation air air offre de nombreux avantages, à commencer par son prix et son installation rapide mais aussi quelques inconvénients, surtout si on la compare à une PAC géothermique.

Si vous souhaitez acheter une climatisation air air, lisez attentivement ce guide qui vous permettra de comprendre ses points forts, d’éviter les erreurs courantes et d’estimer le montant de votre investissement.

Qu’est ce qu’une climatisation air air ?

La climatisation air air réversible est aussi appelée chauffage thermodynamique, pompe à chaleur air-air, pompe à chaleur aérothermique ou juste climatisation reversible. Vous rencontrerez toutes ces appellations qui désignent en fait la même chose.

En mode chauffage en hiver, la PAC air-air récupère les calories présentes dans l’air extérieur pour chauffer l’air intérieur de votre logement via un fluide frigorigène qui se vaporise. La PAC augmente la température de cette vapeur en la comprimant. En se condensant, la vapeur cède de la chaleur, ce qui alimente les unités de chauffage à l’intérieur du logement.

En été et en mode climatisation, c’est le processus inverse qui se produit. Le fluide frigorigène qui se trouve à l’intérieur de la pompe à chaleur va emprisonner les calories contenues dans l’air à l’intérieur de l’habitation pour les libérer à l’extérieur.

Les deux processus n’ont pas la même efficacité énergétique. L’étiquette doit donc distinguer les score d’efficacité pour els deux modes de fonctionnement. Dans l’ensemble, la PAC air-air reste un système très économe en énergie et d’une bonne efficacité énergétique. En effet, la seule consommation électrique de la pompe à chaleur est celle du compresseur qui sert à extraire les calories de l’air extérieur.

Avantages d’une climatisation air air réversible

La climatisation air air vous apporte un grand confort thermique aussi bien en été qu’en hiver. Elle vous permet de faire des économies d’énergie par rapport à d’autres modes de chauffage. C’est un système facile à piloter. la température de consigne est facile à régler de façon précise. Elle peut de plus être programmée et reliée à un système domotique pour fonctionner de façon intelligente.

Listons les avantages d’une climatisation air air réversible / PAC air air :

  • c’est la moins chère des PAC à l’installation.
  • elle est réversible : elle chauffe en hiver et climatise en été
  • elle remplace avantageusement une installation de chauffage électrique avec convecteurs
  • sa consommation électrique est modérée et est considérée comme une énergie renouvelable
  • le réglage de la température est très précis
  • elle s’installe facilement et rapidement en quelques heures
  • son entretien est réduit au strict minimum et il est donc facile

Les inconvénients de la climatisation réversible

Toute médaille à son revers, la climatisation air air n’en est pas exempt. Les inconvénients d’une clim air air doivent être bien pris en considération avant tout investissement :

  • un chauffage d’appoint peut-être nécessaire en cas de températures très basses car le dispositif aura du mal à extraire les calories
  • l’investissement initial est sensiblement plus important que pour des convecteurs électriques
  • elle nécessite l’installation d’une unité extérieure inesthétique et bruyante dans certaines circonstances.

A noter : dans un climat rude et vers 0°C et en dessous, le givrage de l’unité extérieure a un effet négatif sur le COP. Sachez tout de même que les pompes à chaleur air-air performantes conservent un COP supérieur à 1, même en cas de températures négatives.

Combien coûte une climatisation air air à l’achat et à l’usage ?

Ensemble de climatisation split
Pack climatisation avec télécommande

Une PAC air-air de 1500 W représente un investissement situé entre 7 000 € et 9 000 € pose et mise en service comprises. A titre d’exemple, cela permet de chauffer ou de climatiser une pièce d’environ 15 m2 dans une maison bien isolée.

La consommation électrique d’une climatisation réversible est faible, c’est son principal avantage à l’utilisation. Une PAC air-air consomme 30 à 40 % de moins qu’un système de chauffage électrique classique.

Pour 1 kWh consommé par le compresseur, une climatisation réversible d’un rendement moyen (COP) produit 4 kWh de chaleur et 3 kWh de froid. En comparaison, un radiateur produit 1 kWh de chaleur pour 1 kWh d’énergie consommée. La clim réversible est donc 4 fois plus efficiente qu’un chauffage électrique classique.

Comment bien choisir sa clim air air ?

La performance d’une PAC air/air dépend étroitement de la température extérieure. Les régions à climat doux s’y prêtent mieux. Sont concernées les zones situées à moins de 3 Km du bord de mer et/ou au sud de la Loire et à une altitude modérée inférieure à 1000 m mais chaque situation est à étudier au cas par cas, il existe des micro-climats spécifiques à certaines régions.

Il faut aussi bien choisir la puissance de l’appareil. Un équipement surdimensionné risquerait d’augmenter votre consommation électrique et un modèle sous-dimensionné s’userait trop vite en faisant trop de bruit.

Veillez à choisir un appareil de classe énergétique A+++ pour obtenir le meilleur rendement.
Le système Inverter, largement généralisé aujourd’hui, permet de réaliser 30 % d’économies d’énergie supplémentaires.

Attention aussi au taux de brassage de l’air et à l’emplacement de l’unité intérieure qui doit être calculé de façon précise pour éviter les courants d’air, ou une répartition inégale des températures dans la pièce.

Cherchez les labels NF-PAC et l’appellation QualiPAC qui offrent la garantie d’acheter du matériel de qualité et de bénéficier d’un entretien professionnel. Un installateur qualifié QualiPAC vous fournira généralement du matériel de qualité.

Notez enfin que la PAC air-air ne permet pas de produire de l’eau chaude sanitaire.

Les différents types de climatisations réversibles

Disposition d'un groupe extérieur de climatisation fixé en hauteur
Exemple de disposition d’un groupe extérieur fixé en hauteur et de l’unité intérieure de climatisation

Il est possible de choisir différentes combinaisons d’unités intérieures et extérieures selon le besoin.

L’unité intérieure de la pompe à chaleur air air peut être de trois types :

  • Mural : l’unité est fixée au mur. Elle prend ainsi peu de place
  • Console : l’unité est compacte et peut être positionnée au sol ou même dans un mur.
  • Gainable : l’unité est installée dans les combles ou dans un faux-plafond pour être invisible.

La climatisation peut ensuite être de deux types : mono-split ou multi-split.

Une clim mono-split est composée de deux unités : un groupe extérieur et une seconde unité installée à l’intérieur de la pièce à chauffer ou climatiser.

Une clim multi-split se composera toujours d’un groupe extérieur mais disposera de plusieurs unité intérieures, généralement de 2 à 4.

Qu’elle est la différence entre une climatisation Air/Air et une climatisation Air/Eau ?

La climatisation air/air est effectuée au moyen d’une pompe à chaleur de type air/air qui capte les calories présentent à l’intérieur du logement pour les refouler à l’extérieur.

La PAC air-eau assure à la fois le chauffage et l’eau chaude sanitaire. Elle se compose d’une unité extérieure qui capte les calories de l’air et d’une unité intérieure qui injecte l’énergie dans le circuit de chauffage et d’eau chaude du logement. Cette eau chaude peut alimenter des radiateurs ou un plancher chauffant ce qui lui confère un confort incomparable.

Quelle différence entre aérothermie et géothermie ?

L’aérothermie et la géothermie constituent deux méthodes de récupération d’énergie dans l’environnement ambiant pour générer de la chaleur :

  • climatisation air air ou une PAC air air utilise l’aérotherme. Elle récupère l’énergie de l’air.
  • une PAC géothermique récupère l’énergie et les calories dans le sol.

La géothermie offre la garantie de performances stables tout au long de l’année. Les températures dans le sol sont plus stable que celles de l’air. La température du sol, à 1,2 m de profondeur oscille autour de 10/12°C en moyenne. Résultat : une pompe à chaleur sol/eau présente un COP moyen supérieur au COP d’une pompe à chaleur air/eau.

Toutefois, la géothermie est plus difficile à mettre en œuvre et plus chère à l’installation que l’aérothermie.

Quelles aides pour installer une climatisation air air ?

L’utilisation d’une pompe à chaleur air air est considérée comme une énergie renouvelable. Son installation bénéficie donc d’aides et de primes de l’Etat.

La prime Energie permet aux particuliers de bénéficier de plusieurs centaines d’euros d’aides pour la rénovation énergétique. Elle est cumulable avec d’autres aides financières telles que le CITE, l’Eco-PTZ et la prime rénovation énergétique. La prime peut couvrir jusqu’à 20 % du coût des travaux réalisés par un professionnel labellisé RGE. Attention, pour être éligible le COP de la PAC doit être supérieur ou égal à 3,9.

Les aides de l’Anah s’adressent surtout aux foyers disposant de revenus modestes. Il s’agit de subventions de 35 % à 50 % des travaux HT. Ce programme attribue aussi une aide non financière avec un professionnel qui se déplace à domicile pour effectuer le diagnostic thermique du logement. Le logement doit avoir plus de 15 ans.

Le prêt à taux zéro (Eco-PTZ) est ouvert à tous. Il est éligible pour des dépenses liées à l’installation d’une climatisation air air réversible. L’aide est accordée aux logements construits avant 1990 parmi d’autres critères.

Qu’est-ce que la climatisation froid seul ?

La climatisation froid seul est un système qui tend à disparaitre car la différence de prix avec une PAC est faible. Il s’agit d’un système de rafraichissement uniquement, qui ne permet pas de produire de chaleur. Elle est surtout utilisée pour les locaux techniques comme par exemple une salle serveur informatique qui a besoin d’être rafraîchie aussi bien en été qu’en hiver, bien que des systèmes de watercooling sont de plus en plus la norme.

A noter pour information : les pompes à chaleur air/air en chaud seul existent aussi. Elles sont utilisées dans les habitations neuves devant répondre à la norme RT2012. Il s’agit d’une PAC avec climatisation réversible bloqué mécaniquement en mode hiver.

Conclusion

La pompe à chaleur air-air souffre d’une image de marque moins bonne que d’autres solutions de chauffage. C’est la conséquence d’un engouement trop rapide aux débuts de cette technologie avec certaines installations mal dimensionnées ou avec des technologies moins élaborées qu’aujourd’hui. En 30 ans, le secteur a énormément évolué. Les fabricants tels que Airton, Mitsubishi, Panasonic, Daikin et tous les autres constructeurs disposent désormais de technologies éprouvées.

Vous pouvez prolonger la durée de vie de votre climatisation en l’équipant d’un cache clim pour le groupe extérieur. Il permet de réduire la quantité de poussière qui s’y dépose et qui peut engendrer une baisse d’efficacité de 30%. Un cache clim protège aussi l’installation contre les dégradations (pluie, grêle, chocs…).

A découvrir également