Sélectionner une page

Comment choisir une climatisation ?

La climatisation est une bénédiction en été à condition de bien choisir le modèle adapté à votre usage. Sous-optimisée, elle constituera un gouffre énergétique et un surcoût pénible. Trop puissante, son coût d’achat sera trop handicapant et elle risque même d’être trop bruyante. Dès lors, pour mettre toutes les chances de son côté au moment de choisir une climatisation, il convient de se focaliser sur quelques critères décisifs.

Comment bien choisir une climatisation ?

Premier critère à prendre en considération : le rendement de la climatisation. Il doit être parfaitement calculé. Pour faire le bon choix, vous devez utiliser le coefficient de performance frigorifique : l’EER (Energy Efficiency Ratio en anglais). Ce coefficient mesure l’efficacité énergétique d’un équipement produisant du froid. Plus il est haut, plus l’équipement offrira un bon rendement.

La formule est la suivante : EER = énergie utile ou chaleur absorbée à l’évaporateur/énergie fournie au compresseur. On distingue 4 classes de climatisations selon leur niveau de EER.

A – EER > 3,2
B – 3 > EER > 3,2
C- 2,8 > EER > 3
D et E – EER < 2,8

Autre critère indispensable désormais : la certification « Eurovent » qui vous garantit les performances affichées par le constructeur. Le logo Eurovent garantit que les produits vendus font l’objet de contrôles et que les caractéristiques sont correctement évaluées et affichées. Vous êtes ainsi certain de choisir une climatisation correspondant à votre besoin et que l’EER affiché est exact.

climatisation Daikin inverterQuelle puissance de climatisation faut-il prévoir ?

Pour estimer la puissance nécessaire pour climatiser vos locaux, il est préférable de faire établir un bilan énergétique par un professionnel qui prendra en compte de nombreux critères :

  • la surface de la pièce,
  • la hauteur sous plafond
  • le climat de votre région
  • l’exposition au soleil
  • le nombre de personnes susceptible d’occuper la pièce
  • la qualité de l’isolation
    etc…

Une puissance moyenne de 100 à 130 watts par m2 est préconisée par les professionnels pour une hauteur de plafond d’environ 2m 50. L’exposition la pièce a un impact sur la puissance requise de même que le nombre de fenêtres et bien entendu le niveau d’isolation de la pièce donné par la classification suivante, soit I :

  • Maison de plus de 10 ans : les besoins de puissance froid sont de 50 Watts par mètre cube. I = 50
  • Maison de moins de 10 ans : les besoins de puissance froid sont de 40 Watts par mètre cube I = 40
  • Maison RT2012 : les besoins de puissance froid sont de 35 Watts par mètre cube I = 35
  • Maison BBC : les besoins de puissance froid sont de 30 Watts par mètre cube I = 30

>> Le calcul des besoins de puissance froid s’effectue de la manière suivante :
Surface m2 x hauteur de plafond en m x I = Besoin de puissance en froid en Watts.

Exemple pour une pièce de 10 m2, 2,5 m sous plafond et construite en 2010 :
10 x 2,5 x 40 = 1000 W

Réglage et installation de votre clim

Un système de pompe à chaleur air-air réversible possède un mode rafraîchissement mais n’est pas une climatisation à part entière car sa finalité première est de chauffer. Ce choix est donc à éviter au moment de choisir votre climatisation.

Par ailleurs, lors de l’installation de votre climatiseur, l’appareil devra être réglé pour maintenir une température intérieure à 26°C, c’est à dire la température minimum légale autorisée pour la climatisation en France.

L’autorisation de la mairie pour l’installation d’un climatiseur fixe n’est pas requise, sauf si vous résidez dans une zone protégée. Par contre, vous devrez obtenir l’accord de la majorité des copropriétaires si vous vivez en copropriété.

climatisation mono split KaysunLes différents modèles à votre disposition

Les climatiseurs monobloc sont un bon choix si vous disposez d’un petit espace de 10 à 25 m2.
En version mobile, il permet de rafraîchir une pièce en plaçant un tuyau d’évacuation de la chaleur dans l’entrebâillement d’une porte ou d’une fenêtre.

Avantages :
– peu onéreux
– installation rapide et facile

Inconvénients :
– bruyant
– valable pour de petits volumes
– efficacité énergétique médiocre

Les climatiseurs split sont composés de deux éléments :
– une première unité est placée à l’intérieur de votre logement, dans la pièce à climatiser
– la seconde unité est fixée à l’extérieur de la pièce

Un fluide frigorigène transporte les calories de l’intérieur vers l’extérieur de façon efficiente.

On distingue 3 types de climatiseurs split :
– le split mobile offre un niveau sonore réduit et il est facile de le changer de pièce. Les deux unités sont reliées par une gaine plate qui se glisse sous une porte ou dans une ouverture dans le mur.
– le split fixe est constitué de deux unités fixées au mur de part et d’autre du logement. Son installation est aisée et rapide et il offre un bon niveau d’efficacité énergétique.
– bi split fixe est identique au split mais il se compose de 3 unités dont deux à l’intérieur pour climatiser 2 pièces. IL est plus difficile à poser.

Le climatiseur réversible produit du chaud et du froid en utilisant le principe de la pompe à chaleur. Il est plus économique qu’un chauffage mais ses performances varient selon la température extérieure.

Bruit de l’unité intérieure

Il faut porter une attention particulière au niveau sonore de l’appareil lorsque vous êtes sur le point de choisir une climatisation. Un niveau sonore de 21 dB jusqu’à 23 dB est acceptable pour une chambre à coucher. Les climatiseurs mobiles sont certes très peu cher à l’achat mais ils ont un volume sonore situé entre 45 et 60 décibels ce qui n’est pas utilisable dans une chambre à coucher.

Visualiser sa future climatisation en 3D

Certains fabricants proposent des applications qui permettent de visualiser votre clim en 3D en image de synthèse et en réalité augmentée. Ceci permet de se faire une idée précise de son encombrement une fois fixée au mur. Choisir une climatisation devient ainsi plus facile.