Sélectionner une page

L’avenir de la climatisation : quelles innovations espérer ?

Publié le 24 septembre 2018

La climatisation doit faire face à un immense défi : celui de la consommation de masse. Les pays en développement comme la Chine ou l’Inde voient l’émergence d’une classe moyenne qui a désormais les moyens d’acquérir une climatisation et qui est en quête de confort. Cet afflux massif de climatisations n’est pas sans poser quelques problèmes : consommation massive d’électricité en été, problème de recyclage, traitement des gaz à effet de serre… sont parmi les plus prégnants.

Défi n°1 : une clim plus écologique et respectueuse de l’environnement

La clim de demain devra être écologique sous peine de noircir le tableau du réchauffement climatique. Les organisation internationale et les états ont donc le devoir d’imposer aux fabricants de climatisations des normes drastiques; Les appareils doivent être recyclables à 100%, ils doivent utiliser des fluides frigorigènes non-polluant pour l’atmosphère et les nappes phréatiques, ils doivent également consommer moins d’électricité.

Sans normes restrictives, il y a grand risque que les classes moyennes émergentes portent leur dévolu sur des modèles de clim low cost caractérisées par une forte consommation électrique, des matériaux de médiocre qualité, polluants… Une catastrophe pour l’environnement et à grande échelle.

En lire plus sur la climatisation et l’écologie : quelles pistes pour une clim plus sobre ?

Défi n°2 : une climatisation plus intelligente

Une clim plus intelligente est aussi une des clefs d’un futur plus écologique. La clim intelligente c’est celle capable d’autoréguler sa consommation en fonction des variations de température ou de votre géolocalisation lorsque vous rentrez chez vous. Connecté à distance depuis votre smartphone, la clim de demain pourra alerter en cas de dysfonctionnement voire même contacter le réparateur de façon proactive. Objectif : limiter la surchauffe, les risques d’incendie, prolonger la durée de vie du matériel et adoucir la facture d’électricité.

En savoir plus sur la clim intelligente et connectée

Défi n°3 : une climatisation plus esthétique

Certes, pas le plus urgent des problèmes à résoudre mais tout de même. L’explosion du nombre de clim risque aussi de peser sur la pollution visuelle que constituent ces enchevêtrements de blocs de clim placés à l’extérieur des bâtiments.

La première solution passe par un moindre encombrement des compresseurs , pompes et ventilateurs qui constituent le gros des  climatiseurs extérieurs. Autre solution, adopter une esthétique plus harmonieuse ou opter pour l’installation en série de cache clim afin de préserver l’authenticité des ruelles urbaines.

Défi n°4 : le confort thermique, un enjeu de société

La notion de confort thermique conditionne la qualité de vie de nombreuses personnes. Le réchauffement climatique pose cette question avec insistance. Quid de la santé des plus jeunes enfants, des personnes âgées ou hospitalisées qui devront faire face à des variations de températures brusques et de forte amplitude. La climatisation a son rôle à jouer dans ce contexte.

A découvrir également