Sélectionner une page

6 anecdotes surprenantes sur la climatisation

Publié le 21 septembre 2020

Quel président américain a t’il eu la clim pour la première fois à la maison blanche ? Comment le clim a t’elle aidé les jeunes à mieux étudier à l’école… Autant d’anecdotes sur la climatisation qui vous permettront de briller en société lors de diner en ville pour réchauffer l’ambiance (avec ou sans clim). Découvrez 5 anecdotes originales dans cette sélection.

1- La climatisation n’a pas été inventée pour le confort des particuliers

On pense souvent, à tort, que la climatisation et l’air conditionné ont été inventés pour améliorer le confort des particuliers, voire des entreprises, mais en réalité il n’en est rien. La climatisation a été inventée en 1902 à New York par un ingénieur américain du nom de Willis Carrier. Ce dernier travaillait dans une maison d’édition et avait besoin d’un moyen d’empêcher l’humidité d’abimer le papier, ou de détériorer l’encre.

Après de nombreuses recherches il créa le premier appareil électrique produisant un air conditionné. On se demande s’il savait, après avoir mis au point cette invention qu’il changerait la manière de vivre de milliers – voire de millions – de personnes dans le monde.

2- L’industrie du cinéma a été une des premières à utiliser la climatisation

Avant que la climatisation ne soit accessible aux particuliers, une des premières industries à l’avoir généraliser est celle du cinéma. L’été est en effet une des saisons les plus fructueuses pour les propriétaires de salle, notamment grâce aux « blockbusters », ces films à gros budgets qui sortent chaque année à cette même période et qui ont la particularité de plaire à un public très large.

A cause des foules que font déplacer ces films, les propriétaires de salles de cinéma ont commencé à installer des climatiseurs afin d’améliorer le confort des spectateurs qui devaient rester assis devant l’écran durant des heures. Bien que ce genre de système ne soit pas encore démocratisé et soit relativement cher pour l’époque, les dépenses d’installation et de maintenance étaient largement amorties par les bénéfices dégagés par la vente de millions de places de cinéma.

3- Air conditionné présidentiel

Robert Hoover serait le premier président américain à avoir installé l’air conditionné dans le bureau ovale en 1929. Ce système fut ensuite changé en 1934 à la prise de poste de Franklin Roosevelt. On raconte d’ailleurs de ce dernier qu’il supportait bientôt bien la chaleur et qu’il n’était pas un très grand fan de la climatisation. Le système n’aurait donc été jamais allumé, ou presque, pendant toute la durée de son mandat. On ne doute pas que les présidents qui lui ont succédé ont apprécié la clim, surtout avec le contexte climatique de ces dernières dizaines d’années. Air Clim One à vous de jouer !

4- Climatiser les états dits « chauds »

Avant la démocratisation de la climatisation pour les particuliers, les états où les températures étaient très élevées n’attiraient pas autant qu’ils le font aujourd’hui. Des états américains comme la Floride, l’Arizona, ou le Texas étaient si chauds qu’y vivre ou y travailler n’étaient pas attractif quant on avait la possibilité de le faire dans des états au climat plus tempéré.

L’invention de la climatisation a permis d’attirer une nouvelle population, ainsi que de développer de nouvelles possibilités économiques. Ces mêmes états sont maintenant particulièrement prisés pour leur climat, particulièrement pour ceux qui souhaitent y passer leurs vacances ou leur retraite. Cela a évidemment été permis par la climatisation, car nous ne sommes pas sûrs que passer ses vacances sous une température de 37 degrés sans possibilités de rafraîchissement attirerait grand monde.

5- Climatiser l’école en été

Avant l’invention du climatiseur, il faisait beaucoup trop chaud pour continuer l’enseignement dans les établissements scolaires pendant les mois d’été. Les élèves étaient donc renvoyés chez eux jusqu’à ce que les températures chutent. Grâce aux climatiseurs, il fut enfin possible de continuer à enseigner, même durant les mois chauds d’été.

6- Une consommation d’énergie gargantuesque

Aujourd’hui, on estime que 87% des foyers américains sont équipés d’une climatisation, qu’il s’agisse d’un système portable, réversible, ou que l’on pose simplement près de sa fenêtre. Certains pointent ironiquement le fait qu’il soit plus courant pour un logement américain d’être équipé d’une climatisation plutôt que d’un garage ou d’une salle à manger.

Cela représente évidemment une énorme quantité de foyers équipés, étant donné la population du pays. On estimerait que la consommation de tous ces appareils réunis équivaudrait à la consommation énergétique du continent africain pour une année. Une consommation énergétique que l’on peut difficilement qualifier d’autre chose que de gargantuesque au vu des chiffres.

A découvrir également