Sélectionner une page

Filtre de climatiseur : comment choisir ?

Publié le 17 février 2020

Vous avez la clim et vous voulez un air de qualité ? Alors vous devriez porter une attention particulière à votre filtre de climatiseur. En effet, les filtres permettent de purifier l’air en retirant les particules qui y sont présentes, et qui peuvent parfois être nocives pour notre santé. Nous passons en moyenne 80% de notre temps à intérieur, il est important de s’assurer que l’air qui y est présent est bon à respirer.

Avant de vous présenter ce qu’il faut savoir sur les filtres à air, comme les normes qui les régissent et l’entretien que vous devez leur porter, voilà une sélection des 2 meilleurs filtres de climatiseur selon votre besoin.

Filtre à air universel G4

filtre climatiseur norme G4

Ce filtre à air s’adapte à tous les climatiseurs. En effet, il mesure 1 mètre sur 2. C’est donc à vous de le découper pour l’adapter à votre climatiseur (ou à votre VMC, votre aspirateur, etc.). Il peut donc servir pour plusieurs fois ou pour plusieurs appareils. Ce filtre est de deux couleurs ce qui vous permet d’être sûr du sens dans lequel il vous faudra le placer. Il correspond à la norme européenne G4.

Caractéristiques techniques :

  • G4 : filtre les grosses particules (poussières, odeurs, certains pollens, etc.)
  • Polyester
  • 2m x 1m x 2,2 cm
  • Côté bleu face à l’air et côté blanc face à votre appareil

note 4,5 étoiles filtre climatiseur G4

Filtres universels PM2,5

filtre à air pour climatiseur PM2,5

Ce lot est composé de 10 filtres à air ce qui vous permettra d’en placer sur plusieurs appareils. Ils assainiront bien votre air car ils correspondent à la norme PM2,5. Ces filtres vous protégeront donc contre les grosses particules mais aussi les moyennes, telles que les bactéries, les champignons, les petites poussières, etc. Il deviendra vite l’allié de votre santé et sera particulièrement apprécié par les personnes allergiques au pollen.

Caractéristiques techniques :

  • PM2,5 : filtre les grosses et moyennes particules (fines poussières, bactéries, pollens, etc.)
  • Coton
  • 10 pièces

note 4,5 étoiles filtre climatiseur  PM2,5

Les filtres les plus courants

Le type de filtre de climatiseur que l’on retrouve dedans peut varier selon les marques et les modèles. Tout climatiseur vendu en France a été soumis depuis près de 10 ans à la norme EN 779-2012 qui assurait un niveau minima de filtration. Cette loi imposait la présence d’un filtre mécanique écran et d’un filtre à charbon.

Le filtre mécanique écran est généralement celui qui prend le plus de place à l’intérieur du climatiseur. Son rôle est de filtrer les grosses particules comme la pollution, le pollen, et les poils d’animaux par exemple. Le filtre à charbon sert lui à filtrer les mauvaises odeurs.

Mais depuis fin 2016, une nouvelle loi est entrée en vigueur concernant les normes des filtres à air. La norme ISO 16 890 est donc désormais la norme internationale.

L’entretien d’un filtre de climatiseur

Un filtre de climatiseur, pour pouvoir remplir son rôle et produire un air de qualité doit être correctement entretenu. Il est préconisé de le nettoyer toutes les deux semaines pour assurer une qualité optimale. A défaut, l’air pourrait devenir mauvais et impacter la santé.

Pour nettoyer vos filtres : éteignez l’appareil, ouvrez le capot, retirez les filtres et nettoyez à l’eau savonneuse. Vous pouvez également les nettoyer avec de la javel pour retirer tous microbes ou bactéries.

Certains modèles de climatiseur sont équipés d’un voyant lumineux qui vous indique quand procéder au nettoyage des filtres. Il convient toutefois de les remplacer une à deux fois par an pour assurer le bon fonctionnement de votre climatiseur.

Une classification complexe

Les filtres à air sont désormais soumis à la norme ISO 16 890 depuis quelques années. Cependant, l’ancienne norme EN 779-2012 est parfois encore utilisée sur certains produits. Nous allons donc vous décrire les deux.

La norme EN 779-2012

En plus d’assurer à l’acheteur un niveau minimal de filtration, elle établit également une technicité au niveau des différents filtres. On les retrouve donc découpés en trois catégories selon le degré de filtration qu’ils proposent.

Le premier type de technologie filtrante que l’on peut trouver est décrit comme suit : les filtres de qualité G1, G2, G3 et G4 sont tous conçus pour filtrer les grosses particules présentes dans l’air. Cela correspond au filtre écran mécanique des climatiseurs.

Ils permettent de débarrasser l’air des poils d’animaux, de la pollution, du pollen et d’autres allergènes qui peuvent avoir un effet néfaste sur la santé des personnes qui y sont exposées. On trouve ensuite les filtres classés M5 et M6.

Les filtres qui sont classés en catégorie M5 et M6 sont capables de filtrer les particules moyennes en suspension dans l’air. Parmi les particules moyennes, on trouve entre autres l’oxyde d’azote, de carbone, ou même des métaux lourds comme le plomb ou le mercure.

Enfin, les filtres classés F7, F8 et F9 peuvent filtrer les particules les plus fines. Les particules fines et ultrafines sont responsables, quand on y est exposé de manière chronique, de l’augmentation du risque de développer obésité, hypertension ou encore un diabète de type 2.

La norme ISO 16 890

Avec la nouvelle norme ISO 16 890, les classifications ne sont plus tout à fait les mêmes. Elle seront déterminées plus précisément. Différents degrés de filtrations sont définis et attribués aux filtres selon la taille des particules qu’ils sont en mesure de retenir.

Les normes sont donc PM1, PM2,5 ou PM10. Un filtre PM1 est capable de filtrer les particules inférieures à 1 micron, un filtre PM2,5 celles inférieures à 2,5 microns et un filtre PM10 celles inférieures à 10 microns. Les plus efficaces sont donc les PM1. Il existe aussi une quatrième catégorie qui est nommée l’ISO grossier ou PM10 grossier. C’est un filtre PM10 en moins efficace car il ne filtre que 50 % ou moins des particules de 10 microns.

Cette norme oblige en effet les filtres à avoir une efficacité minimale de 50 %. Pour obtenir la classification, un filtre doit donc être en mesure de retenir plus de la moitié des particules de la taille pour laquelle il est fait.

Pour vous aider à comprendre à quoi correspondent la taille en micron des particules, retenez ce qui suit. Un cheveux sera retenu grâce à un filtre PM10 grossier. Les pollens et grosses poussières le seront avec un filtre PM10 et les bactéries et champignons avec un filtre PM2,5. Pour finir, il vous faudra un filtre PM1 pour retenir les particules fines comme les gaz d’échappement et les virus.

Certains filtres proposent en plus du respect des normes des qualités supplémentaires. On trouve ainsi des filtres avec des enduits anti-microbiens, anti-acariens, ou même désodorisants.

Installer un filtre de climatiseur supplémentaire

La majorité des climatiseurs vendus sur le marché ne sont pas équipés de filtres capables de débarrasser l’air des particules fines et ultrafines. Il est alors utile d‘acquérir soi-même un filtre ayant cette capacité et l’installer dans son appareil.

Pour ce faire, vous devez d’abord vérifier que le filtre que vous vous apprêtez à acheter respecte bien les normes européennes et internationales énumérées plus haut. Ensuite, assurez-vous que le modèle est bien compatible avec votre climatiseur. Une fois ces deux paramètres validés, vous pouvez procéder à l’installation.

Pour installer de nouveaux filtres, commencez par éteindre le climatiseur, aucune procédure ne peut être appliqué à un appareil encore en marche. Ensuite, retirez le capot et posez le à part dans un endroit propre.

Une fois le capot enlevé, les filtres écrans apparaissent devant vous. Ils ne nécessitent pas d’outils supplémentaires pour les retirer, il suffit juste pour cela d‘actionner les languettes qui les maintiennent.

Une fois fait, il ne vous reste plus qu’à insérer les nouveaux filtres et à les clipser à l’aide des languettes de maintien. Remettez le capot en place et vos filtres sont prêts à être utilisés. Rallumez le climatiseur et profitez d’un air purifié !

Dépenser moins en utilisant des filtres à découper

Vous pouvez remplacer vos filtres à air de climatiseur en utilisant des rouleaux en polyester ou en coton conçus pour cette utilisation. Il suffit d’enlever l’ancien filtre de votre climatiseur, de le poser sur le rouleau neuf, et de découper un rectangle de taille similaire puis de replacer le nouveau filtre dans son compartiment.

Un filtre de climatiseur est souvent compatibles avec d’autres appareils comme les aspirateurs, les VMC, les pompes à chaleur, etc. Votre achat de filtre sera donc d’autant plus rentabilisé qu’il servira pour toute votre maison ou presque.

A découvrir également

Climatisation qui goutte : que faire ?

Climatisation qui goutte : que faire ?

Un climatiseur qui fuit est le désagrément le plus souvent rencontré par les propriétaires de ce type d’appareil. Bien souvent, les problèmes de...