Sélectionner une page
Météo-France annonce 4 fois plus de canicules dans 20 ans
5 (100%) 1 vote

Si vous aimez les fortes chaleurs, vous allez être servi. Météo-France a en effet annoncé que les vagues de chaleur seront 4 fois plus fréquentes dans 20 ans en France métropolitaine. Pour couronner le tout, ces épisodes de canicule seront aussi plus intenses, dureront plus longtemps et commenceront plus tôt.

Des passages caniculaires toujours plus intenses

La canicule enregistrée en France en juin 2019 restera dans les annales. En effet, l’ancien record de température maximale en France de 44,1 °C en 2008 a été battu plusieurs fois. Le nouveau record est désormais à 45,9 °C à Gallargues-le-Montueux dans le Gard.

Hélas, il n’a rien d’exceptionnel si on regarde le futur proche. Son intensité sera augmentée d’environ 1,2°C dans les 20 ans qui viennent. Le prochain record devrait donc s’établir aux alentours de 47°C.

Plus chaud, ces épisodes caniculaires n’en seront pas moins plus long ! Ils pourraient commencer dès le mois de mai et s’étendre jusqu’en octobre dans le prie des scénario, celui où le réchauffement climatique n’est pas assez contenu, scénario vers lequel nous nous dirigeons hélas.

A titre de comparaison, moins de 5 jours de vagues de chaleur étaient comptés par an en France entre 1976 et 2005. D’ici l’horizon 2021-2050, ce nombre pourrait augmenter de 5 à 10 jours supplémentaires dans le sud-est de la France.

Vagues de chaleur observées en France entre 1947 et juin 2019 – © Météo-France

Rappel sur la définition d’une canicule

Canicule et vague de chaleur sont des synonymes. C’est un phénomène météorologique caractérisé par des températures de l’air anormalement fortes, aussi bien de jour comme de nuit et se prolongeant de quelques jours à quelques semaines.

La définition de canicule est variable selon la zone géographique. A Brest en Bretagne, on parle de chaleur caniculaire lorsqu’il fait au moins 30 °C le jour et 18 °C la nuit. A Toulouse, la canicule correspond à 38 °C le jour et au moins 21 °C la nuit.

La station météo de Vérargues le 19 juillet 2019 – © V. Isler-Météo-France

Quelques records de chaleur sur la planète

Le record absolu de température a été mesuré aux Etats-Unis soit 56,7 °C à Furnace Creek non loin de la Vallée de la Mort qui porte bien son nom en cette occasion.

En Europe, le mercure est plus sage. Le record de chaleur a été enregistré à 48,0 °C à Athènes en Grèce en 1979.

Pour les DOM aux températures tropicales, le climat est plus stable avec un record de chaleur de 36,2°C seulement en Martinique.