Sélectionner une page

Climatisation : le coût de la recharge va battre des records

Publié le 30 juillet 2018

Coud de chaud sur la clim, préparez-vous ! Dans les mois à venir, le prix de l’entretien de votre climatisation va fortement augmenter. la raison : le prix du gaz réfrigérant qui connait une augmentation spectaculaire depuis plusieurs mois.

Le prix du gaz R134a flambe

Les prix des gaz réfrigérants qui flambent, un vrai comble pour la climatisation. Hélas c’est pourtant bien ce à quoi nous assistons depuis quelques mois. Le tarif du gaz R134a a augmenté de 50% en 2 ans. Pourquoi une telle augmentation ? La première raison tient à la production de gaz R134a qui est inférieure aux besoins actuels. Les pays émergents situés dans des zones chaudes du globe sont avides de climatisation et les classes moyennes n’hésitent plus à s’équiper ce qui accroit la pression sur l’offre.

Un autre facteur vient de la législation européenne. Une directive européenne de 2015, la F-gas, a programmé un retrait progressif des gaz à effet de serre les plus nocifs pour la planète. Le R134a est concerné. Les producteurs diminuent progressivement (nous en sommes à -40% par rapport au pic de production) leur capacité de production en faveur de gaz de nouvelle génération tels que le R22.

Le chlorodifluorométhane ou R22 présente un potentiel de déplétion ozonique de 0,05 et figure parmi les plus bas pour les halogénoalcanes contenant du chlore. Il a un potentiel de réchauffement global (ou PRG) 1 810 fois supérieur à celui du CO2 (tandis que le R23, sous-produit du R22, a un PRG de 14 800). Selon la directive européenne la quantité de fluides frigorigènes hydrofluorocarbures (HFC) à indice PRP élevé doit passer à 63 % entre 2018 et 2020, avant d’atteindre les 21 % en 2030.

Pour en savoir plus sur les fluides frigorigènes

L’automobile concernée, les pompes à chaleur aussi

Cette augmentation concerne en particulier la climatisation automobile grande consommatrice du gaz R134a. Cette hausse du prix du gaz devrait avoir un impact de l’ordre de 10% sur le coût du forfait climatisation tel que proposé par la plupart des centres d’entretien spécialisés (et très prompts à proposer des promotions en ces temps de départ en vacances et de longs trajets routiers).

On retrouve également ce gaz dans certains système de pompe à chaleur ce qui devrait avoir un impact sur le coût de leur entretien.

A découvrir également

Climatisation qui goutte : que faire ?

Climatisation qui goutte : que faire ?

Un climatiseur qui fuit est le désagrément le plus souvent rencontré par les propriétaires de ce type d’appareil. Bien souvent, les problèmes de...