Sélectionner une page

Comment fonctionne une climatisation ?

Publié le 31 août 2018

Le fonctionnement d’une climatisation est similaire au principe du réfrigérateur. Cet appareil sert principalement à réguler la température dans une pièce, qu’elle soit une habitation, un local ou même une voiture. Ainsi, son principe est simple : il récupère et rejette les calories présentes dans une pièce ou à l’extérieur.

Le principe de fonctionnement de base

Le principe de fonctionnement de base est similaire pour presque tous les types de climatiseurs commercialisés actuellement.

En effet, le but du climatiseur est de capter la chaleur (ou les calories) contenue dans une pièce pour ensuite la diffuser à l’extérieur. Ce faisant, il utilise le système du fluide frigorigène, tout comme le réfrigérateur dont il s’inspire de façon historique.

climatisation exterieure

Le fonctionnement d’une clim en détail

On peut qualifier le climatiseur de machine « thermodynamique » qui fabrique du froid. Il est composé de deux échangeurs : l’évaporateur et le condenseur. Ceux-ci sont rattachés, à leur tour, à un compresseur, lequel a pour mission de pomper les calories.

Ainsi, techniquement, le fluide frigorigène rendu gazeux puise et refroidi l’air chaud à son contact dans l’évaporateur. L’air frais est alors rediffusé dans la pièce pendant que le fluide poursuit son chemin jusqu’au compresseur.

Ce dernier le comprime grâce à une action de chauffage à haute pression avant de le renvoyer au condenseur. C’est au condenseur d’extraire les calories qui en résultent puis de les évacuer hors du local.

Simultanément, une autre action est réalisée par le condenseur. En effet, il redirige le fluide, lequel est redevenu liquide à basse pression en passant par un détendeur, vers l’évaporateur.

Dans un climatiseur, c’est donc cette alternance de phases qui permet d’avoir la température désirée pour le confort des habitants d’une maison.

Pour réguler correctement cette température, un dispositif de ventilation est nécessaire, notamment pour accélérer les échanges thermiques, et un système électronique composant également le climatiseur.

Les principaux types de climatisation

Il existe plusieurs types de climatiseurs. Il y a notamment les climatiseurs mobiles, les climatiseurs muraux, la console de climatisation, la climatisation cassette. Et il y a aussi différentes variétés de climatiseurs dont le climatiseur monobloc, le climatiseur split, le climatiseur multi-split et le climatiseur réversible.

Le climatiseur monobloc mobile est le modèle le plus courant actuellement. En effet, il est facile à utiliser et à manipuler. Il s’adapte à tous les types de locaux, notamment les petits volumes de 10 à 30 m3, parce qu’il est compact.

Le climatiseur split comprend deux unités dont l’une s’installe à l’extérieur et l’autre dans la pièce que l’on souhaite rafraîchir. Il est conseillé pour les volumes de plus de 30m3.

Le modèle multi-split est ce que l’on appelle une climatisation centralisée. C’est un climatiseur qui fonctionne selon le principe de la pompe à chaleur. Le bloc qui se trouve à l’extérieur se chargera alors d’alimenter plusieurs diffuseurs, muraux et plafonniers d’un local. Mais il peut aussi être installé en mode intégré et se cacher dans le plafond ou le plancher.

Et enfin, le climatiseur réversible se compose d’un mode chaud et d’un mode froid. Autrement dit, c’est un appareil 2 en 1 qui permet de gagner de la place et faire des économies sur le prix du matériel. Le climatiseur réversible peut se décliner en version split ou monobloc, et parfois en version mobile.

A découvrir également