Sélectionner une page

Introduction en bourse réussie pour Airwell leader français des climatiseurs

Publié le 4 août 2021

C’est fait. Depuis le 27 juillet 2021 le fabricant français de climatiseurs Airwell – en activité depuis 1947 – est côté en bourse sur le compartiment Euronext Access de la Bourse de Paris. Le but de cette introduction en bourse : gagner en notoriété et lever de l’argent frais nécessaire au développement de ses activités, notamment le volet domotique de la climatisation de demain.

Airwell revient de loin

Et dire que Airwell était au plus mal en 2012. Les Echos rapportent que son chiffre d’affaires était passé de 600 millions d’euros en 2008 à 35 millions en 2012. Une chute vertigineuse justifié selon son directeur général Laurent Roegel par « un gros problème de qualité avec des pièces sous-traitées à l’étranger ».

Pour s’en tirer, Airwell a vendu ou fermé des usines pour se concentrer sur le marché résidentiel, des bureaux et des magasins sur les secteurs du froid, du chauffage, de la ventilation et de la purification de l’air. Finie aussi la vente directe. La constructeur passe par un réseau de distributeurs pour simplifier ses processus commerciaux.

Laurent Roegel a aussi mis en place Airwell Academy, des centres de formation dédiés aux installateurs de climatisations où ils peuvent découvrir ou se perfectionner sur les produits Airwell ou sur les techniques de la climatisation et le chauffage de façon globale.

Airwell vend dans 80 pays. Elle fait fabriquer les modèles les plus perfectionnés par des sous-traitants. Résultat : 46 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2016, avec 44 salariés.

Quels projets pour la climatisation et le chauffage de demain ?

Module intérieur de climatisation Airwell

En s’introduisant en bourse, Airwell entend notamment financer sa R&D basée en France pour développer des solutions innovantes liées à l’intelligence artificielle embarquée pour le confort de usagers. Au programme : domotique et économies d’énergies.

L’entreprise veut développer son écosystème autour du concept de maison hybride. Une vision à 360° du confort thermique de demain avec une offre de produits et de services pour que chaque foyer puisse produire son énergie solaire et utiliser cette énergie pour alimenter pompe à chaleur, chauffe-eau, climatisation. Le tout piloté – à distance au besoin – par l’application mobile AirHome.

Pour ses clients du secteur tertiaire, Airwell propose le leasing thermique et énergétique pour leur permettre de remplacer un investissement important et une gestion lourde des équipements, par des abonnements comprenant un ensemble de prestations : maintenance, entretien, amortissement de l’investissement etc.

De nouvelles opportunités à saisir sur le marché du chauffage

Airwell entend prendre le train des nouvelles normes environnementales qui impose une consommation énergétique plus modérée et plus efficace. Des normes de plus en plus drastiques qui créent aussi de nouvelles opportunités.

Le parc actuel de chaudières à fioul et à gaz va progressivement disparaitre au profit des pompes à chaleur ce qui qui laisse envisager un potentiel de croissance important. Toutefois la concurrence, asiatique en particulier, est rude sur un marché très concurrentiel.

En 2020, Airwell a réalisé un chiffre d’affaires de 39,4 M€ avec un résultat d’exploitation de 1,8 M€ et une marge de 4,7 %. 100 000 actions maximum seront mises en vente par les principaux actionnaires au cours de 3,60 € pour un montant de 360 000 € pour une capitalisation boursière de 15,6 M€.

A découvrir également