Sélectionner une page
Housse d’hivernage pour pompe à chaleur : comment bien choisir ?
5 (100%) 2 votes

Pour protéger sa pompe à chaleur en hiver, vous pouvez faire le choix d’un cache pour PAC ou opter pour une housse d’hivernage. Nous allons ici vous parler des modèles existants pour vous guider dans votre choix. Housse ou cache : comment faire le meilleur choix ?

Une pompe à chaleur reste une innovation majeure mais hélas, on se retrouve en général avec un bloc à l’extérieur de sa maison qui n’est pas très esthétique. Celui-ci peut s’abîmer sur le long-terme en raison des intempéries. Comment faire obstacle à la dégradation de votre pompe à chaleur au quotidien ?

Bien choisir sa housse d’hivernage pour pompe à chaleur

Une housse d’hivernage est une housse de protection, facile à installer. La housse d’hivernage s’adapte à toutes sortes de clim, il n’y a plus qu’à choisir celle qu’il vous faut selon les dimensions de votre appareil.  

Il existe deux types de protection. La première est en tissu étanche/ waterproof qui protégera parfaitement votre climatiseur ou pompe à chaleur et la seconde est en polyester résistant (bâche en plastique) imperméable également. 

Les avantages d’une housse d’hivernage

Une fois installée, la housse d’hivernage protégera votre pompe à chaleur des agressions extérieures. La housse d’hivernage permet de rendre votre appareil imperméable à l’eau et à la poussière, mais pas seulement ! En effet, grâce à sa texture respirante, cela réduit la condensation ce qui empêche donc la formation de moisissure ou de corrosion sur votre PAC.

Ces housses d’hivernage sont conçues pour protéger votre pompe à chaleur de diverses intempéries. Elles sont résistantes à la pluie, à l’eau, au soleil, à la chaleur, à la neige, au gel, au vent, à la poussière et à la saleté. De plus, elles sont discrètes avec des couleurs sobres telles que gris ou noir.

Les inconvénients d’une housse d’hivernage

Vous devez faire attention aux housses que vous choisissez. En effet, celles-ci doivent être 100% étanches afin de protéger au mieux la formation de gel à l’intérieur de votre mécanisme qui pourrait endommager votre appareil.

Mais attention, votre housse ne doit pas être hermétique à 100 %. L’air doit pouvoir circuler afin de la condensation soit réduite au minimum.  Les meilleures housses d’hivernages sont donc celle à 4 côtés avec le dessus et qui reste ouverte sur le bas pour faciliter l’évacuation des condensats.

Les prix pour les housses de pompe à chaleur varient énormément. En effet, selon la taille de votre appareil et les matériaux choisis, ceux-ci peuvent aller de 50€ à 100€ de moyenne.

Une housse ne protège pas non plus contre les chocs (branchages, véhicules, enfants, grêle…) donc elle constitue une protection de premier niveau contre les intempéries légères sans plus.

Pourquoi préférer un caisson pour pompe à chaleur ?

Un caisson de pompe à chaleur est plus onéreux lors de son acquisition mais il offre de nombreux avantages comparativement à une simple housse.

Le caisson pour pompe à chaleur peut être mis en place et fixé au mur de façon définitive. Il n’est donc pas utile de l’enlever ou de le replacer à chaque saison. Avec le modèle Air3D, la pompe à chaleur peut continuer à fonctionner tout en étant bien protégée. Il n’y a aucun risque de condensation puisque le flux d’air a été étudié pour optimiser sa circulation à l’intérieur et autour de l’engin.

D’un point de vue esthétique, un caisson pour PAC – en particulier si il est constitué de plusieurs matériaux tels que le bois et l’aluminium – est objectivement plus élégant qu’une housse en tissu ou en plastique.

Pouvant rester en place lors du fonctionnement de la pompe, le caisson permet aussi d’en atténuer le bruit contrairement à une housse classique.