Sélectionner une page
Quand l’Arabie Saoudite met en place le plus grand système de refroidissement au monde
4.6 (91.11%) 9 votes

Le refroidissement adiabatique, vous connaissez ? Cette méthode de rafraîchissement d’air basée sur l’évaporation de l’eau est de plus en plus prisée pour bioclimatiser de grands espaces, parfois en plein air comme par exemple un stade de football.

Le plus grand système de bioclimatisation du monde

En Arabie Saoudite, dans la ville de Médine, la société Condair a mis en service un système de refroidissement adiabatique fonctionnant par brumisateur. Celui-ci est installé sur une parcelle de 15 hectares (150m²) et permet de réduire la température de près de 10° même en plein soleil.

Le principe : l’air chaud et sec qui passe à travers un échangeur humide se refroidit. L’énergie nécessaire à l’évaporation de l’eau est extraite de l’air et exploité pour refroidir l’environnement ambiant. Le refroidissement de l’air est d’autant plus grand que le climat est chaud et sec. Un refroidissement de type adiabatique ne présente pas d’intérêt dans les régions au climat tropical certes chaud mais aussi humide.

Pourquoi un tel système ? Le second plus grand lieu de pèlerinage de l’Islam derrière Jérusalem reste Médine qui possède l’une des plus imposante mosquées de la planète. Plusieurs millions de musulmans y viennent annuellement pour effectuer le pèlerinage où la chaleur et la température sont maîtres mots.

À Médine, la température est très souvent un problème. Il y fait régulièrement plus de 50°C. Afin que les visiteurs et habitants aient le confort qu’ils méritent, Condair a donc mis au point un système composé de 250 parasols géant. Ceux-ci protègent plus de 600m² de surface.

50.000 litres d’eau par heure

Le roi d’Arabie Saoudite, lors d’une escale aux Etats-Unis, a remarqué ce système de refroidissement de l’air à l’aide d’évaporation d’eau. Condair, prestataire en géni climatique, a alors été sollicité pour s’occuper de cette installation gargantuesque.

L’entreprise a alors fabriqué des pièces uniques afin de se raccorder aux immenses parasols dont le design a été réalisé en amont. Les pièces ont alors été monté à plus de 6 mètres de hauteur afin de diffuser l’eau évaporée de façon optimale et avec une répartition la plus ample possible.

Lorsque le système est en marche, toute l’installation fait s’évaporer un total de 50 000 litres d’eau par heure. Ce qui a pour effet de réduire de 10°C la température extérieure. Environ 250 stations pour pomper l’eau ont été mises en service pour assurer l’approvisionnement en eau.

Le Qatar a lui aussi réalisé une prouesse technologique du même acabit en climatisant un stade complet en vue des matchs de la coupe du monde de football.

Crédit photo @Condair