Sélectionner une page

Comment bien choisir sa climatisation portable

Publié le 24 avril 2018

De plus en plus de ménages s’équipent d’une climatisation portable ou transportable pour profiter d’un air frais pendant les fortes chaleurs de l’été ou pour rafraichir une chambre de bébé. Ce type de climatisation présente l’avantage d’être facile à installer et relativement peu onéreux.  Reste une question en suspend : quelle est l’efficacité de tels climatiseurs ?

Quels sont les différents types de climatiseurs mobiles ?

Il existe trois types de climatiseurs mobiles : le climatiseur mobile monobloc, le climatiseur mobile split et le climatiseur mobile sans évacuation.

✔︎ Le climatiseur mobile monobloc est constitué, comme son nom l’indique, d’un seul caisson qui regroupe tout son mécanisme. Il nécessite cependant, une évacuation extérieure. Il est facilement déplaçable et transportable d’une pièce à l’autre.

C’est le climatiseur mobile le plus aisément manipulable du fait de sa simplicité d’utilisation. Il est donc très simple d’installer ce type de produit. Il est assez performant. Sa puissance se situe entre 2000 et 3500W qui permet de rafraîchir une pièce de plus de 35m² avec un seul appareil. Néanmoins, il peut parfois, selon certains modèles être bruyant. Il faut également prévoir une sortie d’air chaud, le plus généralement par une fenêtre entrouverte ce qui diminue de fait l’efficacité globale du dispositif.

✔︎ Le climatiseur mobile split fonctionne comme le climatiseur précédent, mais est constitué non pas d’un seul caisson mais de deux éléments bien distincts. Une partie contient le groupe de compression et de condensation et une autre partie comprend le groupe de ventilation mobile. Le premier s’installe à l’extérieur du foyer tandis que le deuxième se place à l’intérieur. Les deux parties doivent être reliées par une gaine flexible.

Cet appareil est moins bruyant que le climatiseur monobloc, et son unité est beaucoup moins volumineuse et plus légère. Il possède les mêmes performances que ce dernier. Néanmoins, il sera plus difficilement déplaçable et son prix sera un peu plus élevé.

✔︎ Le climatiseur mobile sans évacuation s’appelle en fait un « rafraîchisseur ». Il présente certains inconvénients malgré son prix peu élevé, son faible encombrement et sa légèreté : souvent bruyant, il est peu efficace pour rafraîchir une pièce supérieure à 15m². En lire plus sur les rafraichisseurs

Comment bien choisir une climatisation portable ?

Les 3 critères de base sont le volume de la pièce à climatiser, la puissance frigorifique et les performances de l’appareil.

La puissance frigorifique

La puissance frigorifique d’une climatisation se mesure en BTU (en anglais British Thermal Unit). 1 W = 3,4 BTU. C’est le facteur principal qui va vous aider à déterminer si votre climatiseur est en mesure de refroidir votre pièce à vivre. La règle de base est la suivante : une climatisation doit exprimer une puissance minimale de 7000 BTU (soit environ 1900 W) pour une pièce de 15 m2. Autrement dit comptez environ 100 à 130 Watts par m² (avec une hauteur de plafond de 2,50 m et une isolation normale). Pour chaque fenêtre, ajoutez un coefficient multiplicateur de 10% supplémentaires.

La puissance électrique

Un climatiseur mobile est plus énergivore qu’une clim classique. La consommation électrique – et donc le coût final – est donc un paramètre à prendre en considération. Comme pour les réfrigérateurs, les climatiseurs sont classés en fonction de leur consommation de la classe A +++ à D.

Le Coefficient de performance

C’est le rapport entre la puissance électrique consommée et la puissance frigorifique restituée. Plus le COP est élevé, plus le climatiseur est performant. Vérifiez ce paramètre sur la fiche technique du climatiseur mobile que vous envisagez d’acheter.

Quels sont les avantages d’une climatisation portable ?

La climatisation portable comporte de nombreux avantages :

  • elle est facile et rapide à mettre en place et ne comporte pas de frais d’installation
  • elle peut être déplacée aisément dans les pièces que l’on a besoin de rafraîchir grâce à ses roulettes et peut être facilement rangée
  • elle possède de bonnes performances malgré son faible encombrement
  • elle permet de faire des économies d’énergie car seule une pièce de vie est rafraîchie
  • pour la climatisation mobile split : certains modèles disposent d’une fonction nuit. Elle permet à l’appareil d’être plus silencieux afin de ne pas troubler votre sommeil
  • certains appareils possèdent un déshumidificateur en plus de leur fonction de rafraîchissement
  • certains modèles peuvent s’utiliser l’hiver grâce à leur réversibilité : ils émettent donc de l’air chaud pendant les mois d’hiver
  • facile d’entretien : il n’est pas obligatoire de faire appel à un professionnel chaque année. Cependant, il faudra veiller à maintenir votre appareil en bon état en le dépoussiérant, en le nettoyant et en le détartrant régulièrement.
  • le prix est moins élevé qu’une climatisation fixe

Quels sont les inconvénients d’une climatisation portable ?

La climatisation portable compte bien sûr quelques points négatifs :

  • elle nécessite une sortie d’air extérieure soit dans un mur ou une fenêtre entrebâillée
  • elle peut être assez bruyante pour certains modèles
  • elle constitue seulement une solution d’appoint. Pour une consommation étalée dans l’année, il vaudra mieux choisir une climatisation fixe
  • elle peut parfois être très lourde, certains appareils avoisinent les 40 kg. Difficile à envisager si vous êtes fragile du dos et/ou que votre domicile est sur plusieurs niveaux.

Comparer le coût d’une clim fixe et une clim portable

Le choix final d’acheter une climatisation mobile plutôt qu’une climatisation fixe dépend grandement de votre seuil de tolérance à la chaleur de votre région. Les grandes chaleurs sont plus rares dans le nord de la France.

Si vous arrivez à estimer le nombre de jour moyen durant lesquels votre climatisation fonctionnera vous pouvez alors appliquer une formule mathématique en multipliant votre coût du kilowatt/heure par le nombre d’heure de fonctionnement de votre clim et sa puissance nominale.

Ce qui donne la formule : 

Nombre d’heures d’utilisation X prix du Kw/h X Puissance de la clim (en KiloWatts) X (1 + 0,1 X Nombre de fenêtres dans la pièce).

Par exemple, une clim de 2000 W (donc 2 Kw/h), utilisée pendant 8 heures par nuit, 15 nuits par an, dans une pièce comprenant une fenêtre et avec un prix du Kw/h de 0,15 cts vous coutera :

8 x 2 x 15 x 1,1 x 0,15 = 39,6 euros

Comparez ensuite le résultat avec le coût d’utilisation d’une climatisation fixe en incluant le coût d’achat et d’entretien sur 10 ans et la vérité sera dans le chiffre obtenu.

En conclusion : clim fixe ou mobile, le bon choix

En règle générale, une clim mobile vous reviendra moins cher malgré une consommation électrique plus importante car elle vous dispense des frais d’installation obligatoires pour une clim fixe (comptez environ 1200 euros pour une clim de 2000 W).

Cependant elle est plus bruyante (et ne convient pas à une chambre d’enfant par exemple) et ne permet pas de climatiser une pièce de plus de 20 m2. La nécessité d’installer un tuyau d’évacuation en ouvrant une fenêtre limite également sa capacité à vraiment rafraichir une pièce.

A découvrir également