Sélectionner une page
Les statistiques du marché des pompes à chaleur en 2017
Notez cet article

Depuis quelques années, les pompes à chaleur fleurissent de plus en plus, et permettent de faire des économies de chauffage à long terme. Le marché de la climatisation ne cesse d’évoluer afin de coller au plus près des besoins des consommateurs tout en ayant un impact moindre sur l’environnement.

Les pompes à chaleur permettent un gain écologique et économique durable

Au fil des années et des progrès technologiques, ce système de chauffage impacte de moins en moins l’environnement. En effet, il permet d’économiser près de 862 millions de CO2 dans l’air ! L’achat d’une pompe à chaleur n’est pas sans frais. Il faut compter environ 13000€ en moyenne pour une pompe à chaleur air/eau et de 8000€ pour un système de chauffage air/air (pompe à chaleur aérothermique). Les prix peuvent paraître assez élevés au début mais vous serez rentabilisés au bout de 6 ans.

Le marché des pompes à chaleur air/eau

Selon Uniclimat, le marché des pompes à chaleur air/eau est en évolution positive après une période de stagnation. Il a progressé de +12 % en 2017. Cela est du à une meilleure situation économique pour les ménages et à de nouvelles aides attribuées pour des travaux de rénovation énergétiques et à une reprise favorable pour le secteur de la construction.

Les ménages peuvent bénéficier d’une réduction fiscale de 30 % sur le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) pour ces pompes à chaleur à basse température. Concernant la géothermie air/eau, elle a connue une légère baisse de 8 %.

Le marché des pompes à chaleur air/air

C’est le marché qui connaît le plus de succès : les ventes ont augmentées de 8 % avec pas loin de 485000 unités extérieures vendues malgré la suppression de l’éligibilité au CITE depuis le 01er janvier 2009. Les pompes aérothermiques ne connaissent donc pour l’instant pas de crise.

Les perspectives d’évolution des pompes à chaleurs

Comme nous venons de le voir, le marché des pompes à chaleur se porte bien et cela risque de durer. Il est un contributeur primordial en matière d’économie d’énergie et sur l’impact environnemental. De nouvelles réglementations devraient voir le jour en 2018 afin de faciliter plus aisément l’accès à ce système de chauffage innovant. A suivre !