Sélectionner une page
Comment réaliser un coffrage de pompe à chaleur ?
4.8 (95%) 4 votes

Une pompe à chaleur offre un confort inégalable. Cependant un inconvénient persiste : le bruit. Car oui hélas, une pompe à chaleur est relativement bruyante et de surcroit, il n’est pas toujours possible de la reléguer assez loin de votre maison (rarement plus de 20 mètres pour des raisons d’efficience) ou de la maison de vos voisins qui n’aiment pas le bruit non plus. La question de l’insonorisation de votre pompe à chaleur se pose donc rapidement. Avec notamment la possibilité de fabriquer un coffrage de pompe à chaleur. Ce caisson de PAC va atténuer les nuisances sonores de l’unité extérieure de façon efficace.

Comment réduire le bruit d’une pompe à chaleur ?

Réduire le bruit d’une PAC peut se réaliser grâce à différentes techniques combinables. Pour être perceptible, une isolation acoustique doit être supérieure à 3 dB. En deçà, on n’entend pas de différence.

La première solution la plus évidente pour réduire les nuisances sonores d’une pompe à chaleur est de l’éloigner le plus possible de votre habitation. Le son s’atténue assez vite dans l’air. Si vous doublez la distance vous réduisez le bruit de 6 dB. SI vous ne pouvez pas éloigner votre PAC, peut-être pourrez-vous modifier sa position de 90° afin de rediriger les ondes sonores dans une autre direction.

Pour insonoriser une pompe à chaleur, vous pouvez aussi utiliser le phénomène d’affaiblissement de propagation à votre avantage. La propagation des ondes sonores est ralentie par les réverbérations présentes dans l’environnement. Vous pouvez aussi créer des zones d’ombre acoustiques avec des obstacles massifs (murs, talus, parois…) dont les lames sont orientés vers le ciel afin non pas de couper la propagation de l’onde sonore mais de la détourner dans une autre direction.

Construire un mur anti-bruit pour isoler une pompe à chaleur bruyante

Les surfaces absorbantes telles que la mousse, des écorces et certains revêtements adaptés permettent également de réduire la propagation du son. Il faut combiner ces solutions pour obtenir un résultat optimal. Plusieurs matériaux peuvent être employés dans la fabricatino d’un mur d’isolation extérieur. On en distingue 3 catégories :

  • les matériaux isolants (béton, briques, plâtre…) empêchent le son de passer d’une espace à un autre.
  • les matériaux résiliants (liège, caoutchouc… ) réduisent les vibrations mécaniques.
  • les matériaux absorbants (laines minérales, mousses, bois expansé…) réduisent la réverbération du bruit vers son point d’origine.

Pour absorber un maximum de bruit, le matériau utilisé doit être poreux. Les ondes sonores vont se répercuter sur les millions de petits trous et se disperser. Les mousses en mélanine sont un bon absorbant car elles possèdent plus de cellules que la mousse en polyuréthane et leur coefficient d’absorption est meilleur. Parmi les matériaux absorbants écologiques citons le liège également et qui peut être utilisé en extérieur.

Quelques matériaux utilisable pour un mur anti-bruit extérieur :

  • Panneaux isolants sous vide : isolation acoustique efficace, mais cher au m2
  • Laine de roche : excellent compromis efficacité / prix
  • Laine de verre : isolant fréquemment utilisé pour la conception de studios musicaux
  • Ouate de cellulose : isolant léger, idéal pour les cloisons ou les faux plafonds.
  • Fibre de coco : capacités similaires à la fibre de bois.

Le prix des modules d’une clôture anti-bruit varient de 100 à 250 € / m². C’est un tarif conséquent. Aussi est-il intéressant de fabriquer un mur anti-bruit en utilisant des composants de base performants pour un prix modique. Ces écrans acoustiques peuvent avoir une performance de – 20 dB, soit environ 50 fois moins de puissance sonore ressentie.

Fabriquer un caisson anti-bruit pour pompe à chaleur

Il est possible d’atténuer des nuisances sonores dues au rayonnement acoustique de la pompe avec un caisson d’insonorisation aménagé et qui laisse correctement circuler l’air.

Vous pouvez bricoler un caisson pour pompe à chaleur avec des panneaux de contreplaqué traités contre l’humidité ou en bois imputrescible (teck par exemple), à l’intérieur desquels vous allez fixer une mousse alvéolée. L’ensemble sera protégé de la pluie par une bâche en plastique renforcée d’un grillage de maintien par exemple.

Vous pouvez superposer des couches d’isolants de diverses densités :

  • panneaux OSB3
  • plaques de polystyrène
  • couche de PS4
  • grillage qui va assurer le maintien de l’ensemble de la structure en évitant l’effet caisse de résonance
  • isolant de type ISOFIX (des plaques de mousse de polyuréthane alvéolaire aggloméré utilisé pour isoler phoniquement des murs intérieur.

Quelle que soit la solution choisie, veillez cependant à garantir la libre circulation de l’air autour de l’unité extérieure de la pompe à chaleur.

Pour réaliser votre coffrage de pompe à chaleur, vous devez utiliser des composants de forte densité afin de lutter contre les basses fréquences responsables des plus importantes nuisances. Vos panneaux doivent être modulables pour être facilement démonté pour l’entretien de votre PAC.

Il est aussi possible d’atténuer des vibrations de la pompe en la séparant de la dalle sur laquelle elle est posée, ce qui peut être réalisé via certains procédés de coffrages spécifiques. Il est enfin possible de réduire les ondes acoustiques propagées dans les conduits de la pompe via un silencieux de dissipation.

La solution AIR 3D pour un coffrage esthétique d’une pompe à chaleur

Nous proposons également une autre solution pour réaliser le coffrage d’une pompe à chaleur en quelques minutes : la pose d’un cache pompe à chaleur. Nos modèles de caches pac sont à la fois résistants, élégants et favorisent une réduction du bruit de votre pompe. Les pompes à chaleur étant souvent de taille importante, nous proposons 3 formats de cache pac pour réaliser votre coffrage.

Nos caches PAC sont composés d’une structure en aluminium inoxydable qui garantit solidité et esthétisme à l’ensemble du caisson. La partie frontale est en bois de niangon, un bois exotique solide et imputrescible. L’orientation des lames de bois permet de dissiper les ondes sonores vers le sol tout en assurant une aération optimale de l’unité.