Sélectionner une page

Quel système de chauffage choisir : gaz, bois ou électrique ?

Les solutions de chauffage sont multiples, chacune ayant des avantages et inconvénients propres. La PAC constitue un choix performant mais il existe néanmoins des alternatives à la pompe à chaleur à prendre en considération. Pour se chauffer, nous disposons de 4 sources d’énergie : l’électricité (de sources renouvelable ou non), le gaz, le bois, le fioul. Chacune de ces 4 sources est exploitée par différents systèmes de production de chaleur. Faire le bon choix relève du casse-tête. ce guide du chauffage vous aidera à y voir plus clair.

Les énergies à notre disposition

On distingue quatre grandes catégories d’énergie pour les besoins de votre chauffage :

  • les énergies fossiles : charbon, hydrocarbures, gaz (butane, propane, GPL), pétrole…
  • les énergies végétales : bois, résidu d’aliments, biomasse…
  • l’électricité : d’origine nucléaire, solaire, éolien, hydraulique,
  • la géothermie : puits canadien, sondes verticales…

Les dispositifs pour produire de la chaleur

On désigne sous le terme  de générateur de chaleur l’ensemble des dispositifs utilisés pour transformer une source d’énergie en chaleur. Il s’agit donc des chaudières, pompes à chaleur, chauffe-eau solaire… Les émetteurs et diffuseurs ont pour mission de diffuser la chaleur amenée par des fluides depuis le générateur dans l’ensemble de pièces du domicile. Ce sont les radiateurs, les planchers chauffants, les pompes à chaleur… Bien sûr, certains systèmes intègrent générateurs et émetteurs comme par exemple les cheminées, poêles, et des radiateurs ou convecteurs électriques.

La chaudière gaz

En France en 2014, 40% des particuliers étaient équipés d’un appareil de chauffage au gaz naturel. Elle a pour avantage d’être simple à utiliser, ne nécessite pas de stockage d’énergie, elle peut également produire de l’eau chaude, elle est peu encombrante et offre d’excellents rendements. Inconvénient : le coût du gaz est fortement volatile et peut réserver de mauvaises surprises. Les chaudières gaz à condensation disponibles depuis 2007 sont très performantes.

chaudière à gaz Junker

La pompe à chaleur

La pompe à chaleur Air Eau est surtout installée dans l’immobilier neuf et c’est le choix fait presque 1 fois sur deux. L’installation d’une PAC ne nécessite pas d’importants travaux mais son acquisition est très onéreuse. Le rendement est ensuite excellent avec un COP de 2,7 constaté en moyenne. La pompe à chaleur peut être utilisée pour le chauffage, l’eau chaude et le rafraichissement en été. Elle peut se raccorder aux émetteurs existants (radiateurs ou plancher chauffant).

Le chauffage au fioul

10% des ménages français se chauffent au fioul en 2016. Ce type de chauffage n’a plus le vent en poupe avec la monté en puissance des énergies renouvelables. Son inconvénient majeur réside dans le fait qu’il faille le stocker dans des cuves qui peuvent être inesthétiques si non enterrées.

Le chauffage électrique individuel

30 % des ménages sont chauffés à l’électricité. Bien que ce soit l’énergie la plus chère. L’acquisition et l’installation des appareils électriques nécessitent un investissement moins important ce qui représente un avantage de taille. Aussi les systèmes électriques sont souvent utilisés pour du locatif. Le nombre de propriétaires augmentant progressivement, son usage recule lui aussi de façon graduelle au profit de solutions plus rentables dans la durée.

Poêle à granulés et insert bois

Le granulé de bois est une énergie renouvelable et peu chère. C’est aujourd’hui une solution d’appoint car le poêle à granulés la puissance des appareils n’est en effet pas assez élevée pour pouvoir chauffer entièrement un logement de plus de 70 m2. On l’associe souvent à des convecteurs électriques pour apporter un complément de chaleur en période de grand froid.

Combien ça coûte de se chauffer, selon le système utilisé ?

Pour comparer le coût du chauffage, il faut prendre en considération 3 critères :

  • le coût de l’installation
  • le rendement de l’appareil
  • la durée de vie du système

En effet, un système peut être onéreux à l’installation et offrir un excellent rendement mais si sa durée de vie est courte, vous n’aurez pas le temps d’amortir son achat et votre investissement sera vain.

Tableau de comparaison du coût des différents types de chauffage

Ce tableau indique le coût – crédit d’impôt déduit – induit par le chauffage d’une maison de 120 m2 construite en 1990 et disposant d’une bonne isolation pour un total de 4 occupants 2 parents, 2 enfants et incluant l’eau chaude sanitaire.

Type de chauffage Coût de l’installation Coût annuel Rendement
Convecteurs électriques 1000 € 2500 €
Plancher chauffant électrique 4000 € 1700 €
Chaudière fioul 6000 € 1900 €
Pompe à chaleur Air-Air 6000 € 1300 € +
Chaudière à bois 6000 € 800 € +
Pompe à chaleur géothermique 30000 € 650 € ++
Chaudière à condensation gaz 3000 € 1100 € ++
Poêle à bois granulé 3000 € 600 € +++
Chaudière hybride solaire 13000 € 500 € +++

Les critères de choix d’un système de chauffage

La difficulté et le coût d’installation du système sont les critères premiers à prendre en considération.  Le chauffage au gaz, au fioul et au bois fonctionnent avec une chaudière qui représente un investissement important : achat de la chaudière, pose, circuit d’alimentation, d’évacuation… Une pompe à chaleur est plus simple à poser mais sa technologie intrinsèque plus complexe la rend bien plus onéreuse à l’achat et à l’entretien.

Second critère déterminant : l’efficacité énergétique et en corollaire le coût d’exploitation. Le gaz est ainsi un carburant peu cher en comparaison à l’électricité et il offre un bien meilleur rendement. La monté en puissance de l’appareil est aussi un critère : un convecteur chauffe immédiatement tandis qu’un poêle aura besoin d’un temps de chauffe.

La praticité et le confort sont également à prendre en compte. Le poêle à bois offre une chaleur douce et une belle flamme mais implique une manipulation manuelle pour charger le combustible. Un allumage électrique, programmable voire domotisable offre un confort inégalable.  prenez également en considération le stockage du combustible: gaz de ville, électricité, solaire ou pompe à chaleur n’ont pas besoin de stockage.