Sélectionner une page

Les alternatives à la climatisation

Publié le 31 août 2018

Vous souhaitez rafraîchir votre maison, mais vous ne disposez pas de climatiseur ! Ou alors, vous ne voulez pas l’utiliser parce qu’il consomme trop d’énergie ! Sachez qu’il existe de nombreuses méthodes pour apporter un peu de fraîcheur dans votre habitation sans pour autant passer obligatoirement par la case climatisation.

En effet, même si les climatiseurs proposent de nombreux avantages, ils sont également l’objet de plusieurs critiques. Certains affirment qu’ils sont trop énergivores, vecteurs de bactéries, trop polluants, etc.

Le ventilateur : la première méthode classique pour se rafraîchir

Le ventilateur existe depuis des décennies, presque depuis aussi longtemps que le climatiseur assez bizarrement. C’est un refroidisseur efficace et très économique. En effet, le ventilateur est accessible à toutes les bourses. De plus, il constitue une alternative simple aux climatiseurs puisqu’il déplace l’air afin de rafraîchir les personnes qui se trouvent à son alentour.

Le déplacement de l’air sur la peau refroidit le corps par le mécanisme d’évaporation de la transpiration. C’est un avantage de plus que la sensation de fraîcheur.

Ainsi, si vous recherchez du confort en période caniculaire et que vous ne disposez pas ou ne souhaitez pas utiliser un climatiseur, vous avez le ventilateur. Que cela soit un modèle sur pied ou suspendu au plafond, un modèle oscillant ou à vitesse réglable, le ventilateur est la première option dont vous disposez pour remplacer les climatiseurs. La marque Dyson, une société anglaise réputée dans l’électroménager, dispose justement de plusieurs modèles qui répondront à vos besoins.

Les ventilateurs-brumisateurs : un ventilateur amélioré

Sachez que vous pouvez encore amplifier le rafraîchissement procuré par votre ventilateur en plaçant une serviette humide ou une bouteille d’eau glacée devant l’appareil. L’air projeté par le ventilateur sur le tissu mouillé ou sur la bouteille d’eau glacée, évapore l’eau froide. Ce qui provoque un abaissement rapide de la température dans une pièce. C’est ce que l’on appelle un « ventilateur amélioré ».

C’est un peu le principe qu’utilise un ventilateur-brumisateur, lequel combine les deux fonctions dans un seul appareil. Il existe de nombreux modèles de ventilateur-brumisateur qui sont commercialisés actuellement. Leurs performances dépassent de loin les ventilateurs classiques, car ils rajoutent des précipitations qui rafraîchissent la pièce et ses habitants.

Le rafraîchisseur d’air reproduit le refroidissement par évaporation, lequel est un processus très naturel. En ce sens, l’air chaud sec est propulsé grâce à un ventilateur qui utilise un tampon humidifié par de l’eau froide. C’est ce processus de soufflerie qui provoque l’évaporation de l’eau.

Il existe des modèles de brumisateurs plus grands qui s’adaptent parfaitement au jardin ou à la terrasse. Comme ils diffusent une fine brume servant à refroidir l’espace, il vous rafraîchit sans pour autant vous procurer une sensation d’humidité. L’air est alors agréable et rafraîchissant à souhait.

Toutefois, il faut savoir installer correctement un brumisateur pour qu’il soit efficace. Pour ce faire, vous pouvez toujours demander l’aide d’un professionnel.

Le brumisateur est un appareil très avantageux. Il est à la fois écologique et économique. En effet, il ne requiert pas de gaz nocifs pour l’environnement pour fonctionner. Il est mobile et peut donc se transporter dans différents endroits selon vos besoins. Il est également facile à utiliser puisque vous n’aurez besoin que de remplir son réservoir d’eau et d’appuyer sur le bouton « marche ».

De plus, le rafraîchisseur d’air est moins cher sur le marché, il est également moins polluant et ne consomme pas beaucoup. C’est une alternative très intéressante à la climatisation que l’on voit actuellement. Parfois, il est aussi polyvalent et peut servir de ventilateur uniquement. Cette utilisation dépend des préférences de chacun, ainsi que de l’endroit où vous habitez.

Toutefois, notez que cet appareil nécessite un entretien régulier pour garder sa performance au top pendant plusieurs années. Alors, si vous le choisissez, ne négligez aucunement ce point.

Les oreillers climatisés : le fruit du monde moderne !

De nombreux inventeurs se démènent pour créer des produits utiles et pratiques pour tout le monde au quotidien. Tel est justement le cas des oreillers climatisés qui est une invention récente.

Il n’a été développé qu’il y a deux ans par la start-up française Moona. Le concept est original, mais surtout simple et efficace. En effet, il s’agit d’un oreiller connecté et climatisé qui vous permettra de mieux dormir, même en période de canicule ou de fortes chaleurs d’été.

La qualité du sommeil dépend de la température du corps, et principalement de la tête. Ce sont des études scientifiques vérifiées qui sont à l’origine de cette constatation. Ainsi, l’oreiller climatisé de Moona vient régler le problème. Il repose sur le principe de l’abaissement de la température de l’oreiller jusqu’à 24°C pour pouvoir s’endormir rapidement.

Par la suite, l’oreiller gardera une température constante de 25°C pour bénéficier d’une nuit sereine et accroître les phases de sommeil profond. Et quand arrivera l’heure du réveil, l’oreiller connecté et climatisé remontera la température jusqu’à 31,5°C.

Toute cette programmation moderne et hautement technologique est possible grâce à une application spécifique que vous pourrez commander depuis votre smartphone. Ce produit est tout simplement parfait. Vous n’aurez plus à vous soucier de la forte chaleur puisque vous n’avez qu’à vous allonger pour profiter de votre propre zone de fraîcheur. En même temps, vous ne serez plus fatigué, car c’est votre oreiller qui vous aidera à contrôler votre sommeil.

La société Moona prévoit de produire en masse ses oreillers connectés et climatisés d’ici la fin de l’année 2018. C’est un kit comprenant un sur-oreiller à mémoire de forme de 48 x 34 cm, lequel est doté de capteurs de mouvement qu’il faut placer sous la taie d’oreiller, un boîtier cylindrique où sera placé le circuit d’eau refroidi ou réchauffé, un tuyau de 1,60 m qui permet de faire circuler le liquide entre le sur-oreiller et le cylindre.

Ne vous inquiétez pas, ce matériel n’émet pas d’ondes négatives durant la nuit. Il reste également une bonne alternative à une climatisation qu’il faut absolument considérer.

L’architecture bioclimatique : une solution naturelle et de bon sens

L’architecture bioclimatique est une technique qui a été inspirée des constructions ancestrales. Elle puise sa performance dans les caractéristiques géographiques afin de réduire vos besoins en climatisation.

Pour retrouver cette efficacité de l’architecture bioclimatique, il convient de bien choisir les matériaux, l’orientation de l’habitation, la végétation présente sur le terrain, etc. Sachez néanmoins que la conception d’une architecture bioclimatique ne dispose pas de règles précises. Tout dépend de la situation géographique de votre habitation. Son efficacité est pourtant reconnue actuellement.

En effet, selon les spécialistes, les végétaux ont le pouvoir de bloquer les rayons de soleil. Ce qui vous permet de rester au frais à l’intérieur de votre maison, même en période caniculaire.

Le toit végétal : une autre alternative naturelle et esthétique

Le toit végétal est une méthode de plus en plus populaire pour isoler les bâtiments. Le concept est simple, il suffit de mettre en place des toits végétalisés au lieu des toits modernes en argile, en métal, en tuiles, etc.

En plus d’être totalement esthétique, le toit végétal offre également un havre de paix à la biodiversité locale. Il s’adapte parfaitement en milieu urbain et contribue à atténuer les îlots de chaleur que l’on retrouve principalement dans les grandes villes.

Toutefois, notez que pour utiliser cette alternative à la climatisation sur votre logement, il vous faudra obtenir un « permis de végétaliser ».

Les plantes rafraîchissantes : une idée naturelle de plus

Comme nous sommes déjà dans le cadre du naturel,  il convient de mentionner les plantes rafraîchissantes comme alternative aux climatiseurs.

En effet, elles peuvent vous aider à éviter de stocker la chaleur dans vos locaux, principalement dans vos murs. Ce qui, au final, rafraîchira vos pièces pour votre plus grand confort.

Les plantes grimpantes sont celles qui sont les plus conseillées. Dans cette catégorie, vous avez par exemple la vigne qui longe les murs et produit un phénomène d’évapotranspiration pour réguler la température intérieure. Ce qui a le grand avantage de rafraîchir l’air ambiant dans votre habitation.

Pour bénéficier de ce rafraîchissement naturel, n’hésitez pas à vous constituer une petite oasis de verdure sur votre véranda, terrasse ou dans votre jardin.

Le « free cooling » : une technique déjà très répandue

Le « free cooling » utilise le différentiel entre la température de l’air intérieur et celle de l’extérieur pour vous apporter la fraîcheur dont vous avez besoin dans votre maison. C’est-à-dire qu’il faut évacuer la chaleur emmagasinée pendant la journée durant la nuit afin d’abaisser la température le lendemain.

En effet, pendant la journée, l’air qui se trouve à l’extérieur refroidit un bâtiment s’il est plus froid que celui qui se trouve à l’intérieur.

Ce sont principalement les « datas centers » qui utilisent la technique du « free cooling ». Comme ils fonctionnent 24/24 heures pour le stockage des matériels et données informatiques, leur budget serait phénoménal s’ils devaient se contenter d’un système de climatisation.

En effet, cela pourrait représenter près de 50% de la facture énergétique totale. Aussi, le « free cooling » est une belle alternative qui les aide à économiser de l’argent tout en préservant la qualité de leurs matériels.

Les puits canadiens : un procédé géothermique pour votre confort

Saviez-vous que le sol pouvait également vous aider à atténuer la forte chaleur qui règne dans votre maison ? La température du sol peut, en effet, être utilisée pour réchauffer ou refroidir une maison. Elle ne varie que très peu, quelle que soit la saison. Généralement, elle reste constante entre 10 et 15°C.

Le concept du puits canadien reste également simple. Il s’agit d’enterrer des tuyaux entre 1,5 et 2 mètres de profondeur. Ceux-ci serviront alors à acheminer l’air depuis le sous-sol vers votre maison. L’air qui passera par le sous-sol pour arriver dans votre chambre, votre salle à manger ou votre cuisine sera alors refroidi. C’est d’autant plus vrai en été, car la température du sous-sol est alors moins importante que la température extérieure.

La thalassothermie : utilisez l’eau de mer pour rafraîchir votre maison

Tout comme les puits canadiens, des tuyaux seront également utilisés pour cette autre alternative à la climatisation. Sauf qu’il s’agira de tuyaux qui servent à transporter l’eau de mer pompée à plusieurs mètres de profondeur.

Puis, ces tuyaux injecteront cette eau dans un circuit d’eau douce connecté à des pompes à chaleur qui se trouveront dans des bâtiments publics ou des immeubles d’habitation.

Afin d’apporter la fraîcheur désirée dans une pièce, on se basera sur le principe de la différence de température entre l’eau de mer et l’eau douce tempérée. C’est, en effet, une bonne méthode pour climatiser les édifices.

Conclusion

Comme vous l’avez vu tout au long de cet article, vous n’êtes pas toujours obligés d’investir dans les climatiseurs pour rafraîchir votre habitation. D’autres alternatives moins coûteuses mais tout aussi efficaces existent également.

Parmi les nombreuses solutions que nous avons énoncées, vous êtes libres de choisir celle que vous jugerez adaptées à votre situation. Pour ce faire, vous devez préalablement identifier vos réels besoins.

Avez-vous besoin d’un système de rafraîchissement de l’air d’une façon permanente ou occasionnelle ? Ce n’est qu’en fonction de l’identification de vos besoins que vous pourrez trouver la solution appropriée.

En termes de prix, il est difficile de donner des indications. Ce que l’on sait actuellement, c’est que parmi ces alternatives à la climatisation, il y en a certaines qui sont très économiques, et d’autres qui nécessitent quand même un investissement sérieux.

Au niveau de l’efficacité, elles présentent toutes des points forts comme des inconvénients. Toutefois, c’est le lot de tous les produits. Il vous suffit juste de faire une comparaison et de choisir la solution qui sera la plus performante à vos yeux. 

A découvrir également