Sélectionner une page

Devis climatisation : 6 points essentiels à vérifier

Publié le 8 juin 2021

L’installation d’un système de climatisation est un investissement important. De l’achat du matériel à l’installation du système, la facture peut très vite devenir salée. De plus, si l’on n’y connaît pas grand-chose, on peut très vite se faire avoir par un néophyte. Pour vous éviter de telles déconvenues, nous avons dressé ce guide spécial qui vous donne des orientations sur la vérification d’un devis de climatisation.

Y a-il une cohérence entre le devis de climatisation et mes besoins ?

La cohérence entre ses besoins et le devis est la première question qu’il faut se poser lorsque l’on reçoit un devis de climatisation. Le ou les climatiseurs proposés par le technicien correspondent-ils à la surface à rafraîchir ? Cette information se vérifie au niveau de la puissance du climatiseur.

À titre d’exemple, les climatiseurs de 15000 Btu sont conçus pour une superficie comprise entre 35 et 40 m2 environ. Un climatiseur sous-dimensionné fonctionne en sur-régime. Il consomme beaucoup plus d’énergie sans pour autant fournir de bonnes performances. En mode surdimensionné, il se produit une hausse du taux d’hydrométrie qui résultera par la suite en une baisse de rendement pour l’appareil.

Pour cela, il faut qu’un bilan thermique de votre domicile soit réalisé en amont. En fonction des résultats, la climatisation la plus adaptée vous sera proposée.

Outre ce facteur, vous devrez également analyser le niveau de bruit émis par l’appareil proposé, ses options de confort, ses fonctionnalités avancées, etc. Pour info, il existe cinq types de climatiseurs. Les monobloc, les split, les clim mobiles, les rafraîchisseur d’air et les systèmes centralisés. Vous avez aussi la technologie inverter qui peut vous permettre d’améliorer votre confort tout en réduisant votre consommation.

Vous avez enfin les climatiseurs réversibles, susceptibles de faire baisser la facture de votre chauffage. L’ensemble de ces informations devraient vous permettre d’analyser le bien-fondé du ou des modèles de climatiseurs proposés par votre technicien.

Le prix proposé dans le devis de climatisation semble-t-il raisonnable à vos yeux ?

Pour commencer, notez bien qu’un devis est presque toujours gratuit. Si une entreprise vous demande de la rémunérer pour vous en faire un, vous pouvez aller ailleurs du moins dans un premier temps.

Une fois convaincu du modèle proposé, il faudra ensuite analyser son prix d’achat. Du moins celui marqué sur le devis par votre technicien. Au besoin, n’hésitez pas à effectuer une courte recherche sur Internet pour comparer les prix de vente, transport inclus. Notez toutefois que le prix d’un appareil peut être majoré en fonction des accessoires qui l’accompagnent (régulateurs, circulateurs, etc.). L’idéal dans l’analyse de prix, serait de mobiliser plusieurs devis comparatifs.

Quelles sont les conditions de garantie ?

Nous pensons aussi bien à la garantie du matériel proposé qu’à celui de la prestation (main d’œuvre). En général, les climatiseurs bénéficient d’une garantie moyenne de 3 ans. Elle varie d’un fabricant à un autre et tient compte des caractéristiques de climatisation.

Cette garantie est totalement distincte de la garantie de main d’œuvre proposée par votre prestataire. Celui-ci doit s’engager sur le long-terme et prendre en charge l’ensemble des pannes résultant d’une erreur commise à l’installation. Nous vous conseillons donc de vérifier l’ensemble de ces garanties avant de donner votre consentement pour l’implémentation.

Votre installateur est-il certifié ?

Avant d’en venir aux certifications, demandez si possible les preuves de formation de votre technicien. Pour info, il existe 4 niveaux d’intervention en froid, commercial et climatisation. Le CCP (Certificat de compétence professionnelle) niveau 1 autorise le technicien à mettre en service des systèmes frigorifiques mono-étagés de type monoposte. Avec un CCP niveau 2, il peut assurer la maintenance de ces systèmes frigorifiques mono-étagés et des systèmes de climatisation. Le droit d’assurer l’installation et la maintenance des installations de froids commercial complexes et centralisés est soumis à l’obtention du CCP niveau 3. Et là encore, cela n’est valable que pour les cas de maintenance préventive.

Seuls les techniciens CCP niveau 4 sont autorisés à effectuer des maintenances correctives sur les installations de froid commercial complexes et centralisés.

En dehors du CCP, votre installateur devra bénéficier d’une certification de renommée qui atteste de son professionnalisme. Il existe de nombreuses certifications en la matière. Nous vous conseillons de vous orienter vers un technicien labellisé Qualit’EnR, une certification reconnue par le Grenelle de l’environnement. Ces techniciens font preuve d’un savoir-faire indéniable. Ils vous garantissent un travail impeccable depuis le devis jusqu’aux travaux de finition.

Quid des expériences de votre installateur ?

Si votre installateur a des références, qu’il vous les fasse parvenir. En constatant par vous-même la qualité et la finition de ses précédents travaux, vous serez plus rassuré à l’idée de lui confier votre chantier. N’hésitez pas à échanger avec ses précédents clients et si possible à constater visiblement l’effectivité des travaux avancés. S’il s’agit d’une entreprise, vous pouvez procéder à une recherche d’avis favorables et négatifs sur Internet.

Tout est-il bien indiqué sur le devis de votre climatisation ?

Avant de valider votre devis, vérifiez bien qu’il comporte tous les éléments nécessaires pour ne pas avoir de mauvaise surprise. Il faut qu’il soit composé du prix du matériel (la climatisation en elle-même), de l’installation de la climatisation par le professionnel qualifié ainsi que de sa mise en service. Doivent aussi figurer dessus les garanties quant à son entretien, avec un contrat.

Tous ces frais doivent donc bien être détaillés. Tout doit vous sembler transparent et clair.

Retenez que dans tous les cas, même pour d’autres types de produits, il est conseillé de faire plusieurs devis pour pouvoir comparer et faire le meilleur choix, en connaissance de cause.

A découvrir également