Sélectionner une page
Ce que vous devez savoir sur un climatiseur split avant d’acheter
5 (100%) 2 votes

Vous êtes à la recherche d’une solution de climatisation et envisagez d’investir dans un climatiseur split ? Voici les points clefs à connaître avant de sauter le pas. 

Split : qu’est-ce que ça veut dire ?

Le nom de « split » vient de l’anglais, qui signifie « séparé ». Le climatiseur split à donc besoin de plusieurs blocs plus fonctionner. L’unité principale est placée à l’extérieur de l’habitation, les autres dans les pièces qu’ils ont pour but de climatiser. On retrouve plusieurs types de climatiseurs split.

Les différents types de climatiseurs split

Les climatiseurs splits muraux sont fixés en hauteur contre un mur, comme le nom le suppose. C’est la solution de climatisation la plus courante actuellement. L’installation consiste à poser une unité intérieur pour climatiser, et une extérieure à laquelle il faudra la raccorder. Si le système sert à climatiser plusieurs pièces, on parlera alors de modèle multi-splits. 

Les climatiseurs splits gainables sont dissimulés dans un faux plafond et fonctionnent via des grilles d’aération. Ces dernières sont les seules éléments visibles de l’installation. On peut également le dissimuler dans des combles, ou dans des murs suivant les contraintes de l’espace. 

Les climatiseurs splits mobiles sont également composés d’une unité intérieure et d’une autre extérieure. Le dispositif est placé sur des roulettes et relié à l’extérieur par deux gaines souples. L’une sert de raccord, et l’autre à évacuer l’air chaud généré par le fonctionnement de l’appareil. 

Avantages d’une climatisation split

Avec un climatiseur mural, l’encombrement est minimal, et l’installation est plutôt rapide. Toutes les unités sont reliées entre elles par des tuyaux installés dans le mur. Ces derniers servent à acheminer le fluide utilisé pour faire fonctionner le climatiseur. 

Pour installer un climatiseur gainable, de lourds travaux sont parfois nécessaires. En effet, toutes les maisons n’ont pas la hauteur de plafond requise, ou alors un faux plafond déjà installé. Ce dispositif est conseillé pour des habitations en cours de construction, ou qui vont faire l’objet de travaux de réhabilitation. 

Le climatiseur mobile est utile car il permet d’être déplacé, mais il montre rapidement ses limites quant il faut climatiser de grands espaces. Il vaut mieux opter pour ce type d’appareil en solution d’appoint. Dans beaucoup de cas, les climatiseurs mobiles ne sont pas réversibles. On ne peut les utiliser que pour rafraîchir mais pas pour se réchauffer en période d’hiver. 

Inconvénients d’une climatisation split 

Afin de profiter pleinement de la puissance d’une climatisation split, les ouvertures d’un logement doivent toujours êtres closes. En effet, l’appareil aura du mal à maintenir une température constante dans une pièce où l’air extérieur entre. Pour cette raison, l’entretien du climatiseur est très important. 

Il faudra prendre garde à dépoussiérer toutes les deux semaines le dispositif, vider régulièrement les bacs à condensats et nettoyer les filtres. Cela peut être un inconvénient pour certaines personnes qui ne disposent pas de beaucoup de temps. 

Réversible ou non-réversible 

Le climatiseur split est le dispositif idéal pour être utilisé en été comme en hiver. En effet, l’appareil va s’adapter aux saisons inverser son fonctionnement. Ainsi, il va récupère l’air frais et le réchauffer avant de le rejeter. Cette double utilité est très pratique et permet de répondre à plusieurs besoins grâce à une seule machine.

Le principe de fonctionnement est donc l’inverse de celui de la climatisation. L’appareil récupère l’air frais et le fait chauffer en interne pour rejeter de l’air chaud. 

Elle permet également de réaliser des économies, car elle ne consomme que très peu d’énergie lorsqu’elle est utilisée en fonctionnalité chauffage. L’utilisateur n’utilise que 1 kWh avec son climatiseur et en récupère en échange 3 naturellement présent dans l’air. Cela représente une économie non négligeable sur les factures d’électricité. 

Prix d’une climatisation split

Pour un climatiseur split mural, un appareil d’une puissance de 300 kWh suffira à chauffer jusqu’à 35m². Cela vous coûtera entre 750 et 1500 euros pour un modèle modèle monobloc réversible simple. Si vous souhaitez climatiser plusieurs pièces il faudra compter au moins 500 euros par une unité supplémentaire.

Un climatiseur gainable vous coûtera 1300 euros pour une pièce en moyenne pour un modèle simple et monobloc. Comme pour le climatiseur mural, comptez 500 euros pour une unité en plus. Pensez également au montant des faux plafonds pour l’installation. Cela revient généralement à une cinquantaine d’euros de frais supplémentaires.

Le climatiseur mobile est l’alternative la moins onéreuse. En effet, son prix moyen pour un modèle de 300 kWh est de 500 euros . Cependant, les climatiseurs mobiles sont rarement réversibles et ne vous serviront donc que pendant l’été.

Climatiseurs simples et climatiseurs haut de gamme

Si vous souhaitez investir dans une climatisation haut de gamme, alors l’ajout de technologie plus sophistiquée fera encore grimper le prix. Les modèles les plus pointus sont dotés de la technologie Inverter, qui représente à elle seule 10 à 20% du prix.

Les modèles plus chers sont également plus puissants, et permettent de climatiser de plus grands espaces. Certains embarquent même des dispositifs tels que le détecteur de mouvement.

Pour les climatiseur gainables, les montants peuvent atteindre jusqu’à 5000 euros, pour les climatiseurs muraux cela peut monter jusqu’à 8000 euros. Et pour les appareils mobiles, on approche des 3500 euros.