Vous êtes ici : Accueil > Dossier pompe à chaleur > Entretien d’une pompe à chaleur > Recycler une pompe à chaleur

Comment recycler une pompe à chaleur ?

La filière des pompes à chaleur a le vent en poupe. Cet énorme marché représentait 2,55 milliards d’euros de chiffre d’affaires pour un total de près de 2 millions de PAC installées en France en 2015. Face à un tel succès et au delà de la question de l’entretien d’une pompe à chaleur, il convient de s’interroger sur la meilleure façon de recycler une pompe à chaleur puisque cet immense parc arrivera à échéance d’ici 15 à 20 ans.

A quel moment faut-il jeter sa pompe à chaleur ?

Un équipement électrique devient un déchet quand il rempli les critères suivants :
– il est hors d’usage ;
– le coût de sa réparation est prohibitif ;
– il fonctionne mais est obsolète et son rendement énergétique est insuffisant.

La décision de jeter un appareil encore fonctionnel repose sur un calcul économique qui calcule le rapport entre le différentiel de coût de fonctionnement des deux appareils (ancien VS nouveau) pour une température nominale et le coût d’acquisition du nouvel appareil.

pompe à chaleur récente

Les précautions à prendre avec une pompe à chaleur hors d’usage

Une PAC contient un fluide frigorigène néfaste pour l’environnement. Si celui ci est libéré dans l’atmosphère, les composés de chlore portent atteinte à la couche d’ozone. SI il s’écoule dans le sol, il représente un danger pour les nappes phréatiques.

Il convient donc de procéder à la dépose et au recyclage d’une veille pompe à chaleur en s’adressant à un professionnel du secteur. Les chauffagiste sont équipés de groupes automatiques autonomes de recyclage et de régénération des fluides frigorigènes montés dans un châssis sur roulettes et munie de bonbonnes de gaz spécifiques.

Durée de vie moyenne d’une PAC

Selon les constructeurs ainsi que l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), la durée de vie d’une PAC se situe entre 15 et 20 ans sous réserve d’un entretien régulier. La plupart des modèles vendus aux particuliers bénéficient d’une garantie de 3 ans, parfois 5 ans, ce qui est relativement peu au regard de l’usage intensif et la complexité d’un tel appareil.

La pièce la plus fragile est le compresseur. Vous serez donc peut-être amené à remplacer cette pièce. Le compresseur bénéficie généralement d’une extension de garantie de 2 ans supplémentaires par rapport à la PAC.

Comment recycler une pompe à chaleur soi-même ?

Vous pouvez déposer votre pompe à chaleur dans les points de collecte mis en place par la filière de recyclage des Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques (DEEE) qui compte actuellement 32.000 centres de dépôt.

Si elle n’est pas réparable,la PAC sera dépolluée et recyclée. Les matières récupérées vont ensuite permettre de fabriquer de nouveaux équipements sans recours à de nouvelles ressources, réduisant les pollutions liées à l’extraction minières.

Le recyclage a en outre un effet vertueux car il contribue au développement d’une activité économique locale car celle-ci n’est pas délocalisable. La convention de Bâle interdit l’export des DEEE hors de l’Union Européenne.

centre de dépôt de matériel usagé

A quoi sert l’éco-participation payée lors de l’achat d’une pompe à chaleur ?

L’éco-participation sur les pompes à chaleur dépend des modèles et du type de traitement qu’il nécessite une fois en fin de vie. Son montant est en moyenne de 6,5 euros. En moyenne, le coût est d’environ 0,5 euros par kg.

logo éco-participation et label

L’éco-participation représente le coût de la collecte et du traitement des déchets électriques et électroniques arrivés en fin de vie. Cette contribution est entièrement reversée aux organismes de recyclage.

L’éco-contribution, appelée également éco-participation, est payée par la consommateur lors de l’achat de l’appareil puis reversée par le producteur ou le distributeur à un éco-organisme agréé.