Sélectionner une page

Révolution : une start up transforme la chaleur en froid

Publié le 18 juillet 2020

Le réchauffement climatique est un problème bien présent et qui s’amplifie de manière inquiétante. Plus la planète se réchauffe et plus on achète de climatiseurs, ce qui nous rapproche inexorablement d’une catastrophe climatique imminente. En effet, il est estimé selon l’Agence Internationale de l’Énergie qu’à ce rythme, en 2050, près de six milliards de climatiseurs pourraient consommer 37% de électricité mondiale.

Une lueur d’espoir persiste pourtant. Celle-ci provient de la petite ville d’Enschede, aux Pays-Bas, où une start up nous propose une solution pour le moins astucieuse face à ce fléau. C’est au CES de Las Vegas que Sound Energy dévoila une technologie qui transforme la chaleur, qu’elle soit industrielle ou solaire, en froid et ce, sans nécessiter d’énergie ou de gaz nocifs comme le font actuellement les climatiseurs que nous connaissons.

SoundEnergy invente le refroidissement par ondes sonores

Fondée par Herbert Berkhout, Kees de Blok et Pawel Owczarek, la start up néerlandaise SoundEnergy nous propose un concept révolutionnaire en inventant un système de refroidissement utilisant les ondes sonores. Sa machine, appelée THEAC-25, est inspirée du moteur Stirling inventé en 1816 par l’ingénieur écossais Robert Stirling.

Le dispositif THEAC-25 fonctionne par thermoacoustique, ce qui permet tout simplement de convertir la chaleur en énergie acoustique. Pour ce faire, des ondes sonores de grande amplitude circulent dans le tube circulaire et dans les quatre réservoirs composant l’appareil. Ces ondes entrent alors en résonance et créent une différence de pression qui dilate et comprime l’argon, qui peut alors refroidir jusqu’à -25°C. L’argon est un gaz facilement exploitable qui ne provoque aucun dommage écologique connu.

Le système de réfrigération thermoacoustique étant déjà connu et utilisé par la NASA en 1992 et par Ben&Jerry’s en 2005, SoundEnergy assure pouvoir obtenir un rendement de 50%, un taux particulièrement élevé pour un dispositif doté d’une grande autonomie : le THEAC-25 n’est composé d’aucun élément mécanique et ne nécessite donc aucun entretien. Il peut être alimenté par la chaleur perdue dans les processus de fabrication ou des panneaux solaires.

On peut aussi imaginer récupérer la chaleur de Data Centers ou de centrales thermiques, ou même alimenter des chambres froides sur des bateaux ou des lieux non raccordés au réseau électrique. Garantir la chaîne du froid pour des hôpitaux dans les pays en développement est également une possibilité qu’offre cet ingénieux dispositif. De plus, la durée de vie du THEAC-25 est estimée à 30ans.

Un succès indéniable

Destiné en premier lieu aux applications industrielles où les moteurs et les équipements à haute température doivent être refroidis, le système innovateur de SoundEnergy est actuellement commercialisé à 40.000 euros et compte plus d’une centaine de commandes en 2020. L’un des premiers clients du THEAC-25 a d’ailleurs été Dubaï (UAE).

Mais rassurez-vous car les prix de ce dispositif si prisé sont destinés à être baissés. En effet, il est possible de construire des unités de taille réduite pour les particuliers ou les immeubles (logements et bureaux). Avec l’achat du dispositif THEAC-25, Roy Haman, directeur financier de la start up, promet que l’investissement effectué dans le produit sera rentabilisé en maximum cinq ans.

A découvrir également