Sélectionner une page

Comment réaliser un caisson anti-bruit pour climatisation ?

Publié le 15 février 2018

Une climatisation offre un confort inégalable. Ce tableau idyllique peut toutefois être nuancé dans la situation désagréable ou votre climatisation fait trop de bruit. La gêne au quotidien peut être considérable.

Une solution à envisager est de réaliser ou de poser un caisson anti-bruit pour climatisation. Dans les deux cas – la réalisation ou l’achat d’un caisson déjà prêt – l’objectif est de limiter les nuisance sonore de votre climatisation sans en obstruer le flux d’air pour la sécurité et la performance de votre installation.

Insonorisation de climatisation : les bases théoriques

Comment atténuer le bruit d’une climatisation ? Il existe 4 procédés mis en place par les acousticiens pour y arriver.

La première solution anti-bruit de climatisation consiste à – bien entendu – éloigner au maximum la source du bruit de votre habitation. En théorie, le niveau de pression acoustique diminue d’environ 6dB à chaque fois qu’on double la distance d’éloignement. Dans la plupart des cas, la climatisation étant déjà posée, cela parait difficile. La solution simple qui constitue une bonne alternative est de modifier l’angle de la climatisation de 90° afin de dévier la ligne de propagation du son.

Cette baisse de niveau est appelée « affaiblissement de propagation ». En pratique, la propagation est ralentie par les réverbérations présentes dans l’environnement. Et c’est sur ces paramètres qu’il est possible de jouer le plus efficacement.

Pour réduire le niveau sonore d’une climatisation, vous pouvez créer des zones d’ombre acoustiques avec des obstacles massifs (murs, bosse…). Vous pouvez ensuite combiner cet effet avec la réverbération grâce à des surfaces solides telles que des façades vitrées ou en pierre afin , non pas de couper la propagation de l’onde sonore, mais de la détourner vers le haut par exemple.

Les surfaces absorbantes telles que la mousse, des écorces et certains revêtements adaptés permettent également de réduire la propagation du son. Idéalement, une bonne solution anti-bruit de climatisation combine toutes ces approches pour un résultat optimal.

Construire soi-même un caisson anti-bruit pour climatisation

Si vous êtes bricoleur, il est possible d’élaborer votre propre caisson anti-bruit de climatisation.

Une solution classique peut être réalisée avec des panneaux de contreplaqué, à l’intérieur desquels vous allez coller une mousse alvéolée. L’ensemble sera protégé de l’humidité par une bâche tendue renforcée d’un grillage de maintien par exemple. Côté pile, une frise fera très bel effet esthétique !

Une version améliorée consiste à empiler des couches d’isolants de diverses densités.

Chaque panneau anti-bruit se composerait ainsi de :
– lattes de fixation en bois imputrescible , qui assurent l’ossature globale du projet
– de panneaux OSB3, trouvable en boutique de bricolage
– de revêtement de type PS4
– de plaques de polystyrène
– d’une nouvelle couche de PS4
– d’un grillage qui va assurer le maintien de l’ensemble de la structure en évitant l’effet caisse de résonance d’un autre type de capuchon.

Vous pouvez également essayer de tapisser l’intérieur du bloc de clim (couvercle, 4 côté, fond etc…) avec un isolant de type ISOFIX, un type de plaques de mousse de polyuréthane alvéolaire aggloméré utilisé pour isoler phoniquement des murs intérieur. Veillez cependant à garantir la libre circulation des échanges d’air du bloc de clim. Cette solution présentant des risques, nous vous recommandons absolument de demander conseil auprès de votre chauffagiste. Certains l’approuvent, d’autres non, cela dépendra de votre configuration.

Caisson anti-bruit de climatisation : opter pour une solution clef-en-main

Le cache climatisation Air3D a été spécialement étudié pour réduire le bruit de l’unité extérieure de climatisation. A cet effet, les découpes latérales réalisées au laser ainsi que l’orientation des lames en bois ont été étudiées pour favoriser une circulation optimale de l’air tout en renvoyant vers l’intérieur les ondes sonores et sans créer d’effet de résonance néfaste.

A découvrir également