Sélectionner une page

Comment réduire le bruit d’un climatiseur ?

Publié le 3 juillet 2017

De nombreux paramètres entrent en ligne de compte lors du choix d’une climatisation de type split. Citons notamment le prix, la consommation électrique ou l’aspect esthétique (Voir notre article : comment cacher un climatiseur extérieur). Les nuisances sonores du bloc de clim externe en font partie et ne sont pas à prendre à la légère. Le bruit d’un climatiseur peut rapidement transformer une expérience agréable en source de stress et de conflit avec le voisinage. Heureusement, il existe des solutions.

Pourquoi le bloc extérieur de climatisation fait-il du bruit ?

Le bruit d’une climatisation est principalement engendré par son compresseur et son débit d’air. Le compresseur d’un climatiseur de type split se trouve en effet dans le bloc extérieur, isolé à l’extérieur de l’habitation. Le rôle du compresseur est d’aspirer, de comprimer puis de refouler le fluide frigorigène vers le condenseur.

Le bruit qu’il émet est lié au fonctionnement des pistons et à la circulation de l’air dans la tuyauterie. Le ventilateur de refroidissement du condenseur émet lui aussi un bruit perceptible et dans une moindre mesure les fines gouttes d’eau condensées qui viennent le frapper lors de son fonctionnement à l’origine d’un léger crépitement caractéristique.

Pour réduire le bruit d’une unité extérieure de climatisation il faut donc insonoriser le compresseur de façon efficace. Hélas, l’isolation phonique des murs et/ou des fenêtres n’est pas toujours suffisante.

Quelle est la limite légale au bruit d’un climatiseur ?

Les nuisances sonores liées à la climatisation entrent dans le champ d’application du décret du 31 août 2006 qui concerne spécifiquement la lutte contre les bruits de voisinage. Selon ce décret, le seuil à partir duquel il existe une nuisance sonore est calculé de façon relative. On mesure la différence entre le bruit ambiant et et le bruit résiduel. La différence entre ces deux mesures ne doit pas excéder 5 db de 7:00 à 22:00 et 3 db de 22:00 à 7:00.

Selon la réglementation en vigueur, le bruit ambiant se définit comme l’ensemble des bruits “normaux” de voisinage en y incluant le bruit litigieux. Le bruit résiduel correspond aux bruits habituels (intérieurs et extérieurs) résultant de l’occupation normale des logements, de la circulation etc…

Comment réduire les nuisances sonores d’un bloc de climatisation externe ?

  1. Installer le bloc de climatisation extérieur dans un espace ouvert (et si possible pas de façon frontale vis-à-vis des lieux de vie);
  2. Vérifier régulièrement les pièces et fixations pour éviter les vibrations;
  3. Faire entretenir régulièrement son installation par un professionnel;
  4. Employer des isolations phonique adéquates, recommandées par l’installateur;
  5. Utiliser un cache climatisation adapté capable de réduire les nuisances sonores.

Si malgré ces consignes d’usage, votre climatiseur est toujours trop bruyant, vous pouvez opter pour une solution drastique : l’isoler des lieux de vie (pièce de la maison, jardin, piscine…) en mettant en place un bouclier sonore : soit un coffrage soit un mur.

Fabriquer un mur anti-bruit pour museler une climatisation bruyante

Certaines surfaces absorbantes telles que mousse, écorces, polystyrène permettent de réduire la propagation du son. En associant 3 types de matériaux il est possible de limiter la propagation du son de l’ordre de 95%. Ces 3 matériaux isolants sont :

  • les isolants (béton, briques, plâtre…) qui empêchent les ondes sonores de se propager en les bloquant;
  • les matériaux résiliant (liège, caoutchouc… ) qui amortissent les vibrations;
  • les absorbants (laines minérales, mousses, bois expansé…) qui réduisent la réverbération du bruit vers son point d’origine pour empêcher un phénomène d’écho ou de caisse de résonance.

En heurtant un matériau isolant, les ondes sonores vont se répercuter sur les innombrables petites irrégularités présentes à sa surface  et se ainsi  se disperser dans de multiples directions.

Un bon mur isolant doit donc comporter plusieurs couches d’isolants aux propriétés complémentaires. Voilà quelques matériaux que vous pouvez trouver en boutique de bricolage pour fabriquer un mur anti-bruit extérieur :

  • Laine de roche ou laine de verre : isolant fréquemment utilisé pour la conception de studios musicaux
  • Ouate de cellulose : isolant léger, idéal pour les cloisons ou les faux plafonds.
  • Fibre de coco : capacités similaires à la fibre de bois.
  • Gabion : 60 DB
  • Mur en parpaing : 50 DB
  • Palissade en bois : 25 DB

Important : l’affaiblissement acoustique procuré par un matériaux augmente avec sa masse surfacique, soit le rapport poids/m2. Lorsqu’on double la masse surfacique d’un matériau, son indice d’affaiblissement acoustique s’améliore de 3 dB. Hélas, un matériaux plus dense, devient aussi plus lourd et plus cher.

La bonne solution consiste à mettre en place une cloison formée de deux parois telles que des plaques de plâtre ou des panneaux de bois séparés par de la laine minérale. Une cloison de 15 cm, composée d’une laine minérale et de deux plaques de bois plein correspond à une masse surfacique de 48 kg/m2 et elle atténue aussi bien le bruit qu’une paroi en béton de 20 cm pesant 500 kg/m2 avec en prime une pose facilitée.

Poser une clôture ou une cloison anti-bruit autour de votre climatisation

Vous pouvez aussi acheter une clôture anti-bruit prête à poser. C’est une solution plus onéreuse mais aussi plus esthétique et plus facile à mettre en œuvre.  Le prix des modules d’une clôture anti-bruit varient de 100 à 250 € / m². Ces écrans acoustiques peuvent avoir une performance de – 12 dB. Réduire le niveau de 12 décibels correspond ainsi à un niveau sonore perçu comme 4 fois moindre.

Il existe des modèles en acier, bois et PVC. Certaines clôtures sont végétalisables pour un résultat esthétique et une isolation encore améliorée. Ces murs contiennent une laine de roche spécifique qui isole le bruit en l’absorbant. Cette laine de roche est encastrée dans un cadre en acier galvanisé qui peut être disponible dans plusieurs dimensions afin de s’adapter à chaque projet.

Fabriquer un caisson anti-bruit pour pompe à chaleur

Il est possible d’atténuer des nuisances sonores d’une climatisation en traitant le problème d’encore plus près avec un caisson d’insonorisation qui va venir se fixer autour du bloc de clim externe.

Vous pouvez fabriquer un tel caisson pour climatisation avec des panneaux de contreplaqué traités contre l’eau ou en bois imputrescible (teck pou niangon par exemple), à l’intérieur desquels vous allez fixer une mousse alvéolée. L’ensemble sera protégé de la pluie par une bâche en plastique renforcée d’un grillage de maintien par exemple.

Vous pouvez superposer des couches d’isolants de diverses densités :

  • panneaux OSB3
  • plaques de polystyrène
  • couche de PS4
  • isolant de type ISOFIX

Quelle que soit la solution choisie, veillez cependant à garantir la libre circulation de l’air autour de l’unité extérieure de la climatisation.

Pourquoi le cache climatisation Air3D permet de réduire le bruit d’un climatiseur ?

Cache clim pour réduire le bruit d'une climatisation

Cache clim Air3D

Le cache climatiseur Air3D a été spécialement étudié pour réduire le bruit d’une climatisation. En effet, les découpes latérales réalisées au laser ainsi que l’orientation des lames en bois ont été étudiées pour favoriser une circulation optimale de l’air tout en renvoyant vers l’intérieur du caisson les ondes sonores sans pour autant créer d’effet de résonance. Le cache clim fait office de déflecteur qui absorbe une partie des ondes sonores et qui en renvoie une autre partie vers des zones non-habitées.

La qualité des pièces, des matériaux et de l’assemblage au millimètre prêt permet de garantir l’absence de tout phénomène de caisse de résonance ou de vibrations additionnelles.

En savoir plus sur le cache climatisation Air3D

Quel est le niveau de bruit normal par type de climatisation ?

Selon que votre climatisation est un modèle monobloc, split ou multi-split et selon sa marque (Mitsubishi, Daikin, Toshiba…) le niveau des nuisances sonores sera sensiblement différent.

Un climatiseur split composé de deux unités émet moins de 30 dB soit l’équivalent d’un bruissement de feuilles dans un arbre. Les modèles de clim les plus modernes proposent une option « silence » à 15 db, c’est à dire presque inaudible. Un climatiseur multi-split émet environ 37 db.

Une climatisation monobloc émet environ 50 db soit l’équivalent du bruit d’une machine à laver en mode normal pendant le cycle de lavage.  Une clim est jugée trop bruyante à partir du seuil de 50 db, volume sonore nuisible pour le repos. A 60 db c’est un élément perturbateur voire potentiellement dangereux.

Vous pouvez mesurer les émissions sonores de votre clim avec une application pour smartphone gratuite que vous trouverez sur l’iTunes Store ou le Play Store. Plus indicatif que scientifique, ce résultat vous permettra de décider si une intervention est nécessaire pour réduire le bruit de votre système.

A découvrir également